Les favoris du Mondial connaissent des fortunes diverses avant de s'envoler pour la Russie

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 1 réaction
Les favoris du Mondial connaissent des fortunes diverses avant de s'envoler pour la Russie

La préparation pour la prochaine Coupe du Monde en Russie touche à sa fin. Certains favoris sont en pleine confiance alors que d'autres doutent. Voici un petit état des lieux !

France

La France pensait être bien lancée vers le Mondial après sa victoire face à l'Italie sur le score de 3-1.  Mais le match nul contre les Etats-Unis (1-1) l'a bien remise les pieds sur terre.

La configuration des deux rencontres étaient différentes.  Si face aux Italiens, les Français ont pu profiter des espaces laissés dans le dos des défenseurs adverses, c'était beaucoup moins le cas face aux Américains.  Ils doivent encore améliorer leur capacité à faire le jeu.  Ce sera sans doute déterminant pour prendre le dessus sur l'Australie, le Pérou et le Danemark au premier tour.

Allemagne

Les Allemands ne débarqueront pas en Russie avec une grosse dose de confiance.  Battus en Autriche (2-1), ils ont connu pas mal de difficultés à venir à bout de l'Arabie Saoudite.  Les observateurs sont inquiets.

Si la Mannschaft a pris l'habitude de se qualifier pour le dernier carré des grandes compétitions, elle devra tout de même élever son niveau de jeu pour conserver son titre mondial.

Brésil

A l'inverse, tout roule pour les Brésiliens !  Et le retour tonitruant de Neymar ne fait qu'accentuer l'état de grâce des Auriverde.  A peine guéri d'une blessure, il s'est illustré en inscrivant un but (génial !) face à la Croatie (2-0) et face à l'Autriche (0-3).

Cette équipe paraît très équilibrée.  Mais attention au retour de flammes !  Car il faut savoir garder son sang-froid pour aller loin dans une compétition.

Espagne

L'Espagne est attendue au tournant à la prochaine Coupe du Monde.  Éliminée au premier tour lors de l'édition précédente, elle ne peut plus se permettre pareille mésaventure.  Surtout avec un effectif comme le sien !

Pourtant, il reste encore des réglages à opérer.  Face à la Suisse (1-1) et à la Tunisie (1-0), les Ibères ont difficilement trouvé le chemin des filets.

Portugal

Le champion d'Europe veut prolonger son conte de fées au Mondial.  Mais lui aussi a encore du pain sur la planche.  Sans Ronaldo, les Portugais n'ont pas pu s'imposer face à la Tunisie (2-2) et à la Belgique (0-0).  Leur dernier succès contre l'Algérie (3-0) était trop simple que pour en tirer de gros enseignements.

Défensivement, le Portugal est pourtant solide... quand il reste concentré sur sa tâche.

Argentine

C'est l'inconnue du moment !  L'Argentine a battu facilement Haïti sur le score de quatre buts à zéro.  Mais son match face à Israël a été annulé.  Il n'y a donc pas beaucoup de points de repères.

Les joueurs n'ont pas vraiment su jauger leur valeur alors qu'ils se sont déjà qualifiés in extremis pour le Mondial.  Cela pourrait leur porter préjudice alors qu'ils se retrouvent dans une poule compliquée en compagnie du Nigéria, l'Islande et la Croatie.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos