David Pollet à Eupen : la fin du blocage psychologique?

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
David Pollet à Eupen : la fin du blocage psychologique?

David Pollet va retrouver Charleroi ce week-end et sera plus motivé que jamais. L'attaquant franco-belge peut enfin mettre fin à une longue traversée du désert.

David Pollet a vécu une saison très compliquée du côté de Charleroi : d'abord titulaire, il est passé dans l'ombre de Kaveh Rezaei, nettement plus efficace devant le but et nettement plus en confiance que le Franco-Belge. Il faut dire que depuis son transfert à Anderlecht, la confiance de Pollet s'est progressivement érodée. 

Le buteur de 2013-2014, auteur de treize buts en championnat, son meilleur total, s'est perdu en route, sans que les qualités ne disparaissent mais bien parce qu'après deux échecs successifs au top, à Anderlecht puis à La Gantoise, Pollet a semblé accuser le coup. Moins propre techniquement, moins précis à la finition, moins lucide dans les derniers gestes, l'attaquant était également parfois plus irritable, sur et en dehors du terrain - quelques accrochages avec Felice Mazzù, mises à l'écart du noyau et absences en zone mixte en témoignaient. 

Son départ ne faisait donc aucun doute et était la meilleure solution pour toutes les parties ; restait à trouver un point de chute et Eupen s'est rapidement présenté comme la solution idéale. Ironie du sort : dès le second match, il rencontre ses anciennes couleurs. Une rencontre qui peut lui permettre d'extérioriser une forme bien naturelle de frustration : à Eupen, Pollet a tout pour être l'homme de la situation au sein d'une équipe qui a besoin d'expérience. Il a également tout pour repartir d'une page blanche et retrouver le sourire. 

Clamer qu'il a une revanche à prendre n'est pas le genre de David Pollet, et pourtant, en montant sur le terrain face à Charleroi ce samedi, nul doute qu'il aura à coeur de se montrer...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos