Interview Thibault Peyre avant la finale retour : "Tous les feux sont au vert, nous devons l'emporter à la maison devant nos 16.000 supporters"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Thibault Peyre se confie avant la finale retour entre Malines et le Beerschot

Thibault Peyre avant la finale retour : "Tous les feux sont au vert, nous devons l'emporter à la maison devant nos 16.000 supporters"
Photo: © photonews

Ce samedi après-midi, le KV Malines reçoit le Beerschot Wilrijk pour le compte de la finale retour de Proximus League qui verra le vainqueur rejoindre la D1A. Les deux équipes se sont quittées sur un match nul vierge à l'aller (0-0).

Match au sommet en D1B ce samedi après-midi entre Malines et le Beerschot. Les deux mastodontes de l'antichambre de l'élite vont s'affronter une dernière fois pour savoir lequel aura le privilège de faire son retour en Pro League.

Thibault Peyre était absent lors de la finale aller au Kiel (0-0) car il purgeait sa suspension. "C'était un très bon match entre deux très belles équipes", souligne le joueur de 26 ans. "Nous avons désormais notre sort et notre destin entre nos mains, nous devons l'emporter à la maison devant nos 16.000 supporters et nous serons de retour en D1A", indique l'ancien joueur de l'Union.

Le défenseur central est prêt pour le duel tant attendu. "Tous les feux sont au vert, tant mentalement que physiquement", explique le défenseur central. "Avant la finale aller, nous avions perdu contre l'Union et concédé le nul contre Lommel. Deux revers qui ont fait l'effet d'une gifle. Nous nous sommes alors réunis et en avons parlé ensemble dans le vestiaire. Depuis, tout a été rétabli et nous sommes de nouveau sereins", ajoute le natif de Martigues.

Ce jeudi matin, Francis Vrancken a annoncé qu'il est sûr à cent pour cent que le Beerschot Wilrijk sera promu en D1A, sur la base des éléments du dossier de fraude dans le football belge. "C'est du grand n'importe quoi. C'est de l'intox pour déstabiliser Malines avant la finale retour. S'il en était sûr comme il le dit, il n'irait pas le crier sur tous les toits. Quoiqu'il en soit, nous avons assez d'expérience dans le vestiaire pour faire abstraction de ce qu'il passe en dehors des terrains. La montée se jouera sur la pelouse samedi", a conclu Thibault Peyre.

Plus d'infos

Plus d'infos