Michel Preud'homme : "Ecrire que je ne m'entends pas avec Carcela, c'est du populisme"
Jordan Horwood
Jordan Horwood depuis le Bosuil
| 0 réaction
Michel Preud'homme : "Ecrire que je ne m'entends pas avec Carcela, c'est du populisme"
Photo: © photonews

L'entraîneur liégeois a mis les choses au clair concernant la situation de Mehdi Carcela et Paul-José Mpoku, qui ont "émis le souhait de partir en fin de saison".

Michel Preud'homme a fait comprendre qu'il n'a pas apprécié les articles soulignant qu'il ne voulait plus de Mehdi Carcela et Polo Mpoku. Comme il l'a déclaré en avant-match, ce sont les deux cadres qui ont fait savoir à leur club qu'ils envisagent de requitter la Belgique. Il en a dit plus sur le sujet en conférence de presse d'après-match.

"Quand il y a eu des désaccords avec Mehdi en début de saison, on a discuté et il y a eu des accords selon lesquels il pourrait encore rentabiliser sa carrière, s'il le désirait, en cas de bonne saison. C’est son but, ça a été dit et on le sait depuis le début de saison."

Je travaille pour le bien du club

"Concernant Paul-José, il a reçu des offres et a douté. Il est dans la même situation que Mehdi, il doit réfléchir sur le plan privé pour savoir quelle est sa volonté. Mais bien sûr que nous désirons les garder. Est-ce que ce sont de bons joueurs et est-ce que j’aime les entraîner ? La réponse est oui."

"Ecrire que Michel Preud'homme ne s'entend pas avec Mehdi Carcela, j'appelle ça du populisme, faire de l'amusement. Quel entraîneur s'entend bien tous les jours avec tous ses joueurs? Mais qu'est-ce qu'on n'a pas déjà raconté sur le Standard et sur Michel Preud'homme cette saison", souffle-t-il. "On écrit que Michel Preud'homme veut prendre le pouvoir total. Mais je travaille pour le bien du club. C'est sûrement plus facile de parler de ça que de parler des autres problèmes du football belge."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos