Waasland-Beveren gâche (en partie) les adieux de Mbaye Leye
Redaction
| 0 réaction

Waasland-Beveren gâche (en partie) les adieux de Mbaye Leye

Waasland-Beveren gâche (en partie) les adieux de Mbaye Leye
Photo: © photonews

Mbaye Leye avait sans doute espéré une autre tournure pour le tout dernier match de sa carrière, mais l'Excel est tombé, sur sa pelouse contre Zulte Waregem, pour mettre fin à une saison pourtant largement couronnée de succès (2-4).

Au terme de playoffs 2 globalement décevant, malgré l'éclaircie des dernières semaines, l'Excel avait à coeur de finir sur une bonne note devant ses supporters et sur sa pelouse, mais c'est pourtant Waasland qui a pris le meilleur départ dans cette rencontre. 

Vaso Vasic a d'ailleurs dû intervenir à plusieurs reprises devant les attaquants waeslandiens, avant que la machine mouscronnoise ne trouve son rythme de croisière. Taiwo Awoniyi et Manuel Benson ont tous les deux buté sur un excellent Anthony Swolfs, tandis que Mbaye Leye ne trouvait pas le cadre à la demi-heure de jeu. 

Awoniyi et Leye pour l'ouverture

Pas de quoi frustrer la délégation offensive mouscronnoise et c'est, finalement, sur une phase limpide que le but est tombé. Une passe en profondeur de Bakic, un centre parfait de Mbaye Leye et Awoniyi au petit rectangle pour pousser le ballon: on pensait que l'Excel avait fait le plus dur. 

Mais c'était sans compter sur la passivité de la défense hurlue et sur la réussite de Beni Badibanga. Deux minutes après le but d'ouverture, la frappe du Congolais était déviée par Noe Dussenne et Vaso Vasic pris à contre pied. 

Tenus en échec à la pause, les Hurlus ont continué leur assaut du but adverse dès l'entame de la seconde période. Mais Mouscron a péché à la conclusion et s'est, logiquement, fait punir en contre, sur une superber geste de Jubitana, tout fraîchement monté au jeu. 

L'éclaircie via Taiwo, le KO via Forte

Mais Taiwo Awoniyi disputait, lui aussi, sa dernière rencontre au Canonnier ce soir, et il avait décidé d'offrir un dernier cadeau d'adieu à ses supporters. Sa frappe surpuissante a permis à l'Excel de revenir au score. 

Mais son doublé n'aura pas suffi car ce n'était pas vraiment la soirée de la défense mouscronnoise et c'est Beni Badibanga qui en a profité. Déjà buteur en première mi-temps, le Congolais s'est transformé en passeur à un quart d'heure du terme pour offrir à Forte le troisième but, avant qu'Ampomah ne crucifie Vasic à la toute dernière minute de la rencontre. 

L'Excel termine donc sa saison par une défaite à domicile contre Waasland-Beveren, qui était déjà la dernière équipe victorieuse au Canonnier en phase classique. Dommage pour les Hurlus et Bernd Storck de ponctuer une aussi belle saison de cette manière. Mais l'essentiel est assuré depuis bien longtemps pour la direction et les supporters mouscronnois... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos