Entretien avec un Belge d'Ecosse : "Les Ecossais n'y croient pas"
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Entretien avec Frederic Frans (Dundee United) : "Les Ecossais n'y croient pas"

Entretien avec un Belge d'Ecosse : "Les Ecossais n'y croient pas"
Photo: © photonews

Ce mardi, les Diables Rouges affrontent l'Ecosse ; Walfoot a demandé à Frederic Frans, ancien du Lierse qui évolue à Dundee United, de nous préfacer la rencontre.

Qu'attendre de l'Ecosse dans ces qualifications ? Le niveau de la sélection semble incertain, après notamment une lourde défaite face à un Kazakhstan inoffensif samedi au Stade Roi Baudouin. Nous avons contacté Frederic Frans, ancien joueur du Lierse qui, à 30 ans, évolue à Dundee United

Frederic, comment les supporters écossais abordent-ils ce match ? 

Pour la première fois depuis longtemps, il y a une atmosphère positive et optimiste autour du football écossais. C'est surtout lié à l'arrivée du nouveau sélectionneur fédéral, Steve Clarke, qui a repris l'Ecosse en lieu et place d'Alex McLeish après la honteuse défaite contre le Kazakhstan en mars. Clarke est très apprécié en Ecosse après avoir amené un football très offensif et frais à Kilmarnock, amenant le club à la troisième place et à l'Europe. On sent que la sélection revit un peu et c'était nécessaire après le négativisme récent. 

De là à croire à un exploit au Stade Roi Baudouin ... ? 

Non, en effet. Les Ecossais sont, de nature, très réalistes. La différence de qualité est tellement grande que - s'ils jouent à leur niveau - les Diables n'auront aucun problème face aux Ecossais. Steve Clarke construit seulement une nouvelle équipe, il a appelé des jeunes talentueux, mais c'est trop tôt pour qu'ils inquiètent un adversaire du top. Ce qui ne veut pas dire qu'ils ne vont pas tout donner et se battre pour chaque mètre de terrain, bien sûr !

Quelles sont les ambitions de l'Ecosse dans cette campagne ? 

La Belgique et la première place sont inaccessibles. Mais les Ecossais croient à la deuxième place. Ce sera un duel avec la Russie, certainement. Et ce sera difficile aussi, mais ils y croient. Avec quelques joueurs de Premier League comme le capitaine Andy Robertson (Liverpool), Ryan Fraser (Bournemouth), Scott McTominay (Manchester United), il y a de la qualité.

Pronostic ? 

Allez, 3-1 pour les Diables. Je laisse à l'Ecosse un but pour faire plaisir à mes amis écossais (rires). 

Plus d'infos

Plus d'infos