Le prono de la rédaction: 4. l'Union veut encore "jouer les premiers rôles" sans son duo de choc
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

D1B: présentation de l'Union qui veut "jouer les premiers rôles"

Le prono de la rédaction: 4. l'Union veut encore "jouer les premiers rôles" sans son duo de choc

La D1B reprend ses droits ce week-end. Walfoot.be et Voetbalkrant.com s'associent pour présenter chaque équipe. Place désormais à l'Union, qui s'était immiscé dans la lutte pour la finale la saison dernière, mais qui aura encore une forte concurrence.

Demi-finale de Coupe de Belgique, troisième place finale et deuxième de la première période: l'Union est passé tout près de grands exploits la saison dernière. Les Unionistes pourront-ils faire aussi bien ou mieux cette année? C'est l'ambition minimale des pensionnaires du Parc Duden.  

En s'engageant avec l'Union, il y a un peu plus d'un an et demi, Tony Bloom, actionnaire majoritaire du club bruxellois, avait clairement affiché ses ambitions: monter en D1A, le plus rapidement possible. Les Unionistes voudront donc tenter leur chance, cette année encore.

Et Pietro Perdichizzi, désormais seul capitaine  à bord du navire Jaune et Bleu, l'a encore rappelé ce jeudi: "Jouer les premiers rôles", voilà l'ambition du groupe unioniste. Avec Lokeren et le Beerschot, l'Union devra se farcir de sacrés clients dans la course à la montée, mais les Bruxellois ont bien l'intention de faire déjouer les pronostics au cours des dix prochains mois.

Transferts

Au rayon des transferts entrants, l'Union a surtout misé sur de jeunes joueurs prometteurs pour compléter son effectif 2019-2020. Jonas Bager et Siebe Van Der Heyden en défense centrale, Casper Nielsen et Nik Lorbek dans l'entrejeu, tandis que les prometteurs Isayah Young et Antonio Romero devront faire oublier Percy Tau et Youssoufou Niakaté. 

Points forts

La principale force de l'Union? C'est d'avoir conservé l'ossature qui a fait son succès la saison dernière. Le solide Adrien Saussez dans les buts, une ligne arrière intacte et même renforcée ou encore les brillants Teddy Teuma, Faïz Selemani et Roman Ferber toujours en place: Thomas Christianssen dispose d'une base de travail plus qu'intéressante pour débuter cette nouvelle saison.

Points faibles 

Mais l'aspect négatif, c'est que l'Union a perdu plusieurs des éléments clé de sa réussite. À commencer par le chef d'orchestre, Luka Elsner, parti exercer en Ligue 1. Avec Charles Morren, l'Union a aussi perdu un de ses fidèles combattants, tandis que Youssoufou Niakaté (25 buts, six assists la saison dernière) et Percy Tau (13 buts, 13 assists) ont été, sur le terrain, les deux premiers moteurs de la formidable saison unioniste l'an dernier. 

Comment seront-ils remplacés? Le projet du nouveau coach, Thomas Christiansen va-t-il rapidement se mettre en place? De la réponse à ces questions dépendront probablement les chances de l'Union de s'immiscer dans la course à la montée aux côtés des deux grands favoris de la série que sont le Beerschot et Lokeren. 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos