Faire grève, cela peut coûter cher en France !
Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction

Faire grève, cela peut coûter cher en France ! Le Gazélec Ajaccio l'apprend à ses dépens

Faire grève, cela peut coûter cher en France !
Photo: © photonews

Le Gazélec Ajaccio a refusé de jouer son premier match de championnat en D3 française. Normalement, il devait se rendre au FC Red Star dans les environs de la capitale. Mais il conteste l'octroi de la licence professionnelle au FC Sochaux-Montbéliard et revendique sa place en Ligue 2.

La Commission fédérale des championnats nationaux seniors en France a décidé d'infliger trois sanctions au Gazélec Ajaccio pour son forfait face au Red Star.  Tout d'abord, les Corses perdent la rencontre sur le score de trois buts à zéro.  En sus, ils comptent désormais un point de pénalité au classement de général.  Enfin, le GFC Ajaccio se voit infliger une amende de 20.000 euros pour atteinte à l’image du Championnat National.

Le club devra également prendre en charge tous les frais engagés pour les officiels de la rencontre et dédommager le club du Red Star pour compenser sa perte de recette.  Ajaccio se réserve le droit de faire appel.  Ses dirigeants demandent à ce que le championnat soit suspendu en attendant un verdict du tribunal de Paris.  Ils ont déposé plainte devant la justice civile contre le l'attribution de la licence professionnelle au FC Sochaux.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos