Charleroi a contrarié les plans anversois: "La fatigue a peut-être joué, mais on est tombé sur un mur"
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

L'analyse de Ritchie De Laet et Sander Coopman après la défaite de l'Antwerp à Charleroi

Charleroi a contrarié les plans anversois: "La fatigue a peut-être joué, mais on est tombé sur un mur"
Photo: © photonews

Titulaires pour la première fois cette saison avec l'Antwerp, Ritchie De Laet et Sander Coopman avaient espéré une autre issue à ce déplacement à Charleroi. Mais les Zèbres ont su exploiter les faiblesses anversoises.

Gand l'a expérimenté quelques heures après les Anversois, c'est toujours très compliqué de se déplacer après un match européen. Arrivés au Stade du Pays de Charleroi avec une confiance au zénith, les Anversois ont fini par déchanter. 

La faute, d'abord, au Sporting de Charleroi, très solide durant 90 minutes, mais aussi et surtout en fin de rencontre. Comme le souligne Ritchie De Laet. "Dans les 20 dernières minutes, on est tombé contre un mur", explique le latéral droit. 

On sera là jeudi!

"Il y avait de la fatigue et Charleroi nous a rendu la tâche encore plus difficile", ajoute De Laet. Le retour sur la scène européenne a sans doute joué, mais l'Antwerp a, aussi, oublié de s'appuyer sur ses forces à Charleroi. "On n'a pas non plus proposé notre meilleur football", confirme pour sa part, Sander Coopman. "On a un peu trop abusé des longs ballons." Il faut, pourtant, déjà oublier ce match.

"C'est douloureux, mais on sera là jeudi." En déplacement, au Viktoria Plzen, où le Great Old tentera de se rapprocher des poules de l'Europa League. 

Plus d'infos

Plus d'infos