Anderlecht sombre en seconde période et court toujours après sa première victoire
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti depuis Genk
| 0 réaction

Anderlecht s'est incliné 1-0 à Genk

Anderlecht sombre en seconde période et court toujours après sa première victoire
Photo: © photonews

Ce samedi soir, Genk recevait le Sporting d'Anderlecht pour le compte de la cinquième journée de Jupiler Pro League.

Felice Mazzu choisissait d'aligner le même onze que la semaine dernière lors de la large victoire à Waasland-Beveren (0-4). Côté anderlechtois, deux changements par rapport à la défaite à Courtrai. Kayembe n'était pas là et Kiese Thelin débutait sur le banc. Amuzu et Zulj faisaient quant à eux leur retour dans le onze. C'est Samir Nasri qui endossait le rôle de faux N°9.

La Luminus Arena semblait s'être transformée en Lotto Park ce vendredi soir en première période. Encouragé par les chants incessants de ses nombreux supporters, Anderlecht a monopolisé le ballon tout au long de la première période tout en posant calmement son jeu tandis que Genk attendait de récupérer le cuir pour repartir rapidement vers l'avant et tenter de prendre la défense bruxelloise de vitesse. Après plusieurs tentatives à distance contrées et des corners qui n'ont rien donné, les deux équipes ne sont pas parvenues à ouvrir la marque durant les quarante-cinq premières minutes et ont dû rejoindre leur vestiaire sur le score de 0-0.

Au retour des vestiaires, Genk a directement montré plus de mordant dans son jeu à l'image d'une percée de Paintsil sur le flanc gauche stoppée in extremis par Kompany (46e). L'ailier ne sera pas loin d'ouvrir la marque mais sera contré à la dernière seconde (54e). Van Crombrugge effectuera ensuite un arrêt réflexe suite à une déviation involontaire de Sandler sur corner (54e). Mais Genk prendra ensuite les commandes de la rencontre lorsque Ito remisera sur Samatta à l'entrée de la surface. Le Tanzanien ne se fait pas prier et fait trembler les filets de Van Crombrugge (55e), 1-0. 

Le portier anderlechtois sera ensuite à la parade afin d'empêcher Genk de doubler la mise sur coup pied arrêté (60e). Genk restera ensuite aux commandes de la rencontre face à une équipe anderlechtoise à la peine physiquement comme le confirmera sa charnière centrale Sandler-Kompany. Les deux défenseurs, blessés, seront remplacés durant la dernière demi-heure.

Anderlecht tentera d'arracher le partage durant les dernières minutes de la rencontre. Après un joli dribble, Adzic décoche un tir boxé par Coucke sans quoi c'était but (85e). Il remettra cela une minute plus tard, mais l'envoie sera dévié juste à côté du but limbourgeois (86e). Les Mauves ne parviendront pas à égaliser et s'inclineront donc 1-0.

Après avoir dominé l'entierté de la première période sans avoir cadré un tir ou s'être créé une véritable occasion dangereuse, Anderlecht a péché dès l'entame de la seconde période en encaissant un but de Samatta avant de montrer des signes de fatigue. Sandler et Kompany, tous deux blessés, seront même remplacés. Anderlecht subit son troisième revers en championnat et court toujours après son premier succès.

Genk : Coucke, De Norre (Maehle 79e), Dewaest, Lucumi, Uronen, Berge, Heynen, Piotrowski (Hrosovsky 72e), Paintsil (Ndongala 89e), Ito, Samatta

Anderlecht : Van Crombrugge, Sardella, Kompany (Cobbaut 75e), Sandler (Kana 68e), Dewaele, Zulj, Verschaeren, Vlap, Amuzu, Chadli (Adzic 73e), Nasri

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos