Interview Adnan Custovic : "Déçu d'être le premier coach viré de la saison"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Adnan Custovic : "Déçu d'être le premier coach viré de la saison"
Photo: © photonews

Ce lundi soir, Waasland-Beveren a tranché concernant l'avenir son entraîneur en lui montrant la porte après seulement cinq journées de championnat. Les Waeslandiens ont perdu face au Club de Bruges, l'Antwerp, Genk et le Cercle, et ont partagé l'enjeu à Eupen.

Adnan Custovic n'est plus le coach de Waasland-Beveren. La défaite au Cercle de Bruges, un concurrent direct au maitien ce week-end a été celle de trop. "Je suis déçu d'être le premier coach viré de la saison. J'ai fait le maximum pour l'équipe et je n'éprouve pas de regrets malgré ce bilan de 1 sur 15. Je pars la tête haute", nous confie le Bosnien.

Il faut bien dire que l'avant saison n'a pas été de tout repos. "Tout a été compliqué. La situation du club avec le Footgate a impacté la préparation et les transferts. Nous avons attendu pendant des semaines et des joueurs pas forcément prêts sont arrivés. Ensuite, nous avons hérité d'un calendrier particulier, nous avons joué contre le champion de Belgique, Genk, le futur champion, le Club de Bruges et l'Antwerp qui est une équipe du top désormais. À Eupen, nous avons partagé l'enjeu et au Cercle, nous ne méritions pas de perdre. Mais il nous manquait un finisseur, un joueur expérimenté au milieu et puis nous avons été fébriles mentalement", ajoute l'ancien attaquant.

L'ancien entraîneur d'Ostende n'a pas été surpris pas son éviction. "Je m'y attendais, la pression était sur moi. Je n'étais pas très suivi par la direction non plus. Mais c'est le coach qui paie toujours les pots cassés. Si c'est moi le problème, tant mieux. Je souhaite que ce soit le cas car je veux le meilleur pour ce club et ses supporters", a conclu Adnan Custovic.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos