Le miracle De Medina!
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Mouscron tient tête à Malines, qui loupe le fauteuil de leader

Le miracle De Medina!
Photo: © photonews

Des occasions, des buts, deux équipes joueuses et du suspense jusqu'au bout: un très bon match de foot pour ouvrir la sixième journée de championnat et Mouscron qui joue les trouble-fêtes derrière les Casernes (2-2).

Satisfait de ce qu’il avait vu la semaine dernière, Bernd Hollerbach a logiquement reconduit le onze de base qui avait tranquillement dominé Eupen dimanche. À une exception près, la titularisation de Diogo Queiros. Et, à peine arrivé, le jeune défenseur portugais a déjà fait impression au cœur de l’arrière-garde hennuyère.

Allagui a laissé passer sa chance...

Mais ce sont bien les attaquants hurlus qui se sont illustrés les premiers 'derrière les Casernes'. Sami Allagui aurait d’ailleurs pu ouvrir le score dans le premier quart d’heure. D’abord sur une parfaite ouverture de Fabrice Olinga, puis sur un penalty qu’il avait lui-même provoqué. Mais le capitaine mouscronnois n’a pas cadré ses deux opportunités cinq étoiles et Malines en a profité.

... pas De Camargo

Jean Butez, puis Diogo Queiroz ont pourtant retardé l’échéance en empêchant les Malinois d’ouvrir le score, mais dès la 16e minute de jeu, le Kavé a pris l’avantage sur un corner botté par Rob Schoofs et parfaitement repris par Igor De Camargo au premier poteau.

Allagui n’a pourtant pas traîné pour se faire pardonner son penalty manqué. Dix minutes après le but d’ouverture, l’attaquant allemand était à la réception d’une reprise croquée d’Olinga pour remettre les deux équipes à égalité. Mais Mouscron n’a pas eu le temps de savourer, sur la remise en jeu, Vanzeir isolait idéalement Onur Kaya, qui faisait le bonheur du peuple malinois en crucifiant un Jean Butez impuissant.

Trois buts et encore quelques occasions des deux côtés... au terme d’une première mi-temps animée et très agréable, ce sont bien les locaux qui sont rentrés aux vestiaires avec l’avantage. Et Malines aurait pu se donner de l’air dès la reprise, mais les deux tentatives de Vanlerberghe étaient repoussées par la défense mouscronnoise. Enfoncés en début de seconde mi-temps, les hommes de Bernd Hollerbach ont laissé passer l’orage, avant de tout doucement retrouver voix au chapitre.

Des Hurlus jusqu'au-boutistes

... Et d'attendre les derniers instants pour frapper. Devant plus de 14.000 supporters médusés, c'est Nathan De Medina qui a offert un partage inespéré, mais tout à fait mérité, à l'Excel Mouscron (2-2). Comme la semaine dernière, Malines loupe l'occasion de prendre la tête du championnat, les deux équipes partagent, provisoire, la deuxième place du classement avec onze points chacune. 

Les compos

Malines : Thoelen, Van Cleemput, Peyre, Swinkels, Corryn, Vanlerberghe (Bateau, 51e), Schoofs, Kaya, Storm, Vanzeir (Togui, 73e) , De Camargo (Tainmont, 84e).

Mouscron: Butez, De Medina, Queiroz, Godeau,Pietrzak, Boya, Hocko (Buatu, 88e), Bakic (Antonov, 72e), Osabutey, Olinga, Allagui.

Plus d'infos

Plus d'infos