Virton reçu cinq sur cinq face au Beerschot !
Vincent Lommel depuis Virton
| 0 réaction
Virton reçu cinq sur cinq face au Beerschot !

Plus rien ni personne n'arrête Virton.  Après Lommel,  Westerlo, Lokeren, Roulers (par forfait), au tour du Beerschot de se prendre les pieds dans le tapis. Couturier a débloqué la situation (26e). Stelvio Cruz (82e, 85e) a porté l'estocade. Un 3-0 bien tassé. 

Vainqueur par forfait de Roulers dimanche passé, Virton restait sur trois autres victoires de rang - Lommel, Westerlo et Lokeren - sans encaisser. Un bilan exceptionnel pour le promu qui entendait poursuivre sa série entamée le 17 août. Son adversaire du jour ne l’entendait pas de cette façon.

Après une alerte signée Sanusi (3e) et une entame rythmée où aucune équipe ne voulait rien lâcher, une grossière erreur de Dudouit - il sera remplacé au repos par Vancamp - servit la cause gaumaise. Le défenseur manqua, à la hauteur du point de penalty,  sa passe en retrait en direction de Vanhamel (26e). Auteur du but d’ouverture respectivement face à Westerlo et Lokeren, Couturier, en embuscade, profita de l’offrande (1-0). Qui d’autre dans le rôle de l’ouvre-boîte ?

Frustrés, les Anversois étaient à deux doigts d’égaliser. Le gardien Moris y alla d’un prodigieux arrêt sur la reprise de la tête de Dom, monté en ligne (37e). Il était moins une. Dès la reprise, le Beerschot prit l’ascendant sur son adversaire bien en place, serein, présent dans les duels. La tentative de Saint-Louis (54e) l’était pour la forme au contraire de celle partie des pieds de Vancamp (65e). Une fois encore, Moris démontra l’étendue de sa classe. Les minutes s’égrenaient.

Pour sa première apparition sous la tunique virtonaise, l’attaquant Ramalingom pensait débloquer son compteur personnel (72e). La réussite lui tourna le dos puisque le piquet en décida autrement. C’était partie remise. Stevio Cruz doubla la mise (2-0, 82e) avant de repasser les plats (3-0, 85e). Place à une nouvelle démonstration. Ce Virton là qui ne cesse de monter en puissance impressionne son monde et, clairement, est à suivre de près. Personne ne lui résiste. L’USG et Westerlo qui l’accueilleront dans huit et quinze jours sont prévenus.  

VIRTON : Moris ; Jordanov, Prempeh, Angiulli, Laurienté ; Stelvio Cruz (86e Malget), Lecomte (cap.), Couturier (70e Turpel), Lapoussin (64e Ramalingom), Soumaré ; Koré.

BEERSCHOT : Vanhamel ; Dudouit (46e Vancamp), Prychynenko, Bourdin, Vorogovskiy ; Dom, Sanusi, Saint-Louis (76e Placca Fessou), Tissoudali, Holzhauser (88e Pietermaat) ; Noubissi.

ARBITRE : M. De Cremer.

AVERTISSEMENTS : Sanusi, Bourdin, Tissoudali.

LES BUTS : 26e Couturier (1-0), 82e et 85e Stelvio Cruz (2-0), 3-0).

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos