Kevin Debaty soulagé : "Ils n'étaient pas loin de nous couper les bras et les jambes"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Kevin Debaty (FC Liège) soulagé après la victoire face à Winkel

Kevin Debaty soulagé : "Ils n'étaient pas loin de nous couper les bras et les jambes"
Photo: © photonews

Ce dimanche après-midi à Rocourt, le FC Liège est parvenu à s'imposer face au promu Winkel lors de la septième journée de D1 Amateurs.

Le matricule 4 s'est fait peur face à Winkel dimanche. "Nous avions le match à notre compte et nous avions fait le plus dur en ouvrant le score et en prenant les commandes de la rencontre. Après la pause, nous étions moins agressifs et moins bons dans les duels. Nous nous sommes un peu endormis en raison de leur jeu soporifique et nous prenons un goal stupide. Ensuite ils ont une grosse occasion qui ne va pas dedans, puis ensuite ce penalty où ils peuvent nous couper les bras et les jambes. Au final, cela n'arrive pas et nous faisons la différence juste après en inscrivant le but victorieux", confie Kevin Debaty.

Le portier veut apprendre cette rencontre. "Il faut apprendre à tuer ce genre de rencontre et à se libérer. Si on continue comme ça, les matchs vont être très longs et ce n'est pas bon pour le coeur", souligne le nouvel héros des supporters liégeois qui explique comment il a sorti le penalty de Munoz. "Je ne savais pas à l'avance où il allait le tirer. J'ai déduit cela par rapport à la position du joueur quand il part face au ballon, j'ai su qu'il allait croiser et j'ai attendu le dernier moment. Une chance sur deux au final. Tant mieux car ce dimanche, cela rapporte des points. Un ouf de soulagement et beaucoup de bien sur le plan personnel", a conclu l'ancien portier de l'Antwerp.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos