L'OL et l'OM se renvoient la balle après un Olympico sous haute tension

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
L'OL et l'OM se renvoient la balle après un Olympico sous haute tension
Photo: © Photonews

L'ambiance n'est jamais au beau fixe entre les deux Olympiques, Marseille et Lyon. L'Olympico du week-end passé n'aura rien arrangé.

Jean-Michel Aulas, dans son style, avait dénoncé après la rencontre le comportement violent des supporters de l'OM, qui auraient caillassé le bus des joueurs de l'OL à leur arrivée au Stade Vélodrome. Le président lyonnais a menacé que ses joueurs ne montent pas sur le terrain et même de ne plus faire le déplacement à l'avenir dans ces conditions. JM Aulas avait enfin parlé de "climat insurrectionnel". 

L'Olympique de Marseille répondait ensuite via communiqué, regrettant ces propos et rappelant que l'OL avait été enjoint à se déplacer en bus banalisé pour éviter ce type d'incidents et avait refusé. Le club phocéen épingle également la commission d'arbitrage, qui avait déclaré juste après le match qu'un penalty n'aurait pas dû être accordé à l'OM. 

Résultat : l'Olympique Lyonnais ... a encore répondu par voie de communiqué, regrettant toute déclaration minimisant "des faits avérés et filmés par les médias et les réseaux sociaux". Le club de Jean-Michel Aulas souligne également que le championnat de France "ne pouvait pas renvoyer plus mauvaise image" que celle affichée dimanche soir via les événements qui ont émaillé la rencontre, interrompue par des fumigènes et marquée par divers comportements antisportifs. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos