Interview Sofiane Bouzian veut prouver qu'Anderlecht "a peut-être fait une erreur"

Florent Malice
Florent Malice et Alessandro Schiavone
| 0 réaction
Sofiane Bouzian veut prouver qu'Anderlecht "a peut-être fait une erreur"

Sofiane Bouzian n'a pas encore reçu l'occasion de confirmer sa belle performance d'août dernier, quand il a fait ses débuts professionnels face à ... son ex-club, Anderlecht.

Sofiane Bouzian (19 ans) ne compte qu'une apparition avec le KV Malines, mais quelle apparition : le jeune portier a pu faire ses débuts professionnels sur la pelouse du RSC Anderlecht, son ancien club, au sein duquel il a évolué de 12 à 13 ans. "Vincent Kompany et Samir Nasri sont venus me trouver après le match en me disant "bien joué, gamin". C'était fair-play de leur part", se rappelle Bouzian.

"C'était un truc de fou d'être sur le même terrain que Kompany. Je me rappelle que quand je le voyais jouer avant, je me disais que le mec était une vraie machine (rires), je jouais souvent avec sur la Playstation. Et là, je joue contre lui", s'enthousiasme Bouzian quelques mois après cette expérience, qui le laisse plein d'espoir pour la suite de sa carrière.

Pas de rancoeur, mais une petite revanche 

Le jeune gardien malinois avait réalisé ce 9 août une belle performance contre les Mauves. "Je n'ai pas de rancoeur envers eux. Ca date déjà de 2013. C'est juste une belle façon de montrer qu'ils ont peut-être fait une petite erreur à l'époque", relativise Bouzian. "Même s'ils ne m'ont pas donné ma chance à l'époque, ça ne veut pas dire que je n'aime pas Anderlecht. On va dire que c'est une revanche, mais sans rancoeur". 

Et son développement a ensuite très bien continué du côté du KV Malines. "Le RSCA ne m'a pas vraiment dit de partir, mais m'a dit que je ne jouerais pas. Et mon père a estimé qu'à cet âge, je devais jouer. Le coach des gardiens à l'époque nous avait alors conseillé Malines, qu'il présentait comme un excellent centre de formation des gardiens. Ca a commencé comme ça", résume le jeune portier. 

Retrouvez l'autre partie de notre entretien avec Sofiane Bouzian par ici ! 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos