Karim Belhocine est un coach heureux : "Un plaisir de les voir se battre"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Karim Belhocine est un coach heureux

Karim Belhocine est un coach heureux : "Un plaisir de les voir se battre"
Photo: © photonews

Ce samedi soir au Stade du Pays de Charleroi, les Zèbres ont enchaîné un quatrième succès de suite en prenant facilement la mesure de Waasland-Beveren (2-0).

Rien ne semble arrêter le Sporting de Charleroi en ce moment. Les Carolos sont en forme et affichent un bilan de 19 sur 21. "Nous savions que ce ne serait pas facile et que Waasland-Beveren serait bien organisé. La première mi-temps n'a pas été facile mais nous avons été efficaces à l'avant en marquant ces deux buts. Malgré la deuxième période très moyenne, nous sommes parvenus à garder le zéro derrière face à un adversaire qui a tout fait pour revenir dans la rencontre", explique Karim Belhocine à l'issue de la rencontre. 

"Cela n'a pas été notre meilleur match mais je suis satisfait de ce que j'ai vu. Beaucoup de solidarité et de lucidité à l'avant. Je ne peux que féliciter mes joueurs qui continuent de grandir. C'est un plaisir de les voir se battre, se parler et ne jamais se laisser déborder. Il y a toujours une tête ou un pied. Quand un groupe réagit ainsi, c'est un régal pour un entraîneur", souligne le technicien des Zèbres.

Charleroi occupe désormais provisoirement la deuxième place du classement derrière le Club de Bruges. Quelles sont les ambitions des Zèbres ? "D'abord gagner le prochain match à court terme, puis le suivant à moyen terme et ensuite tout donner à long terme. Peut-être que ma réponse changera plus loin dans la saison. Les playoffs 1 ? On n'en parle pas dans le vestiaire, on joue match après match", a conclu  Karim Belhocine.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos