Kenny Saief en U21, mais pas encore condamné à rester à Anderlecht : une porte reste ouverte

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Kenny Saief en U21, mais pas encore condamné à rester à Anderlecht : une porte reste ouverte

Ce lundi, un seul "ancien" évoluait avec les "gamins" de Craig Bellamy : Kenny Saief. L'Israélo-américain espère probablement encore trouver une porte de sortie et la fin du mercato n'est pas encore arrivée pour lui.

Sa seule présence faussait la moyenne d'âge du noyau U21 anderlechtois : Kenny Saief était arrière gauche ce lundi face au Standard dans le Clasico des Espoirs. Au vu des nombreuses blessures parmi les joueurs du RSCA qui auraient bien besoin de rythme (Vanden Borre, Nasri, Trebel ...) et du retour en équipe A de Zakaria Bakkali, Saief se sent désormais bien seul au milieu des "gamins" de Craig Bellamy (17,3 ans de moyenne d'âge ce lundi en excluant du calcul l'international américain). 

Il reste des options 

Kenneth Saief, cependant, ne doit pas désespérer : si le mercato belge (et la majorité des fenêtres de transferts en Europe) est fermé, l'option principale ayant été évoquée à son sujet reste envisageable. Le mercato israélien ne se clot en effet que le 6 février, ce qui laisse deux jours à Anderlecht et à l'agent du joueur pour trouver une solution (le Maccabi Haïfa était cité).

Certains pays ne fermeront d'ailleurs leur mercato que courant, voire février. C'est le cas de l'Ukraine (29 février), l'Arménie (28 février), la Tchéquie (22 février), la Russie (21 février) et, plus tôt, la Roumanie, la Croatie, la Suisse (17 février) ou encore la Hongrie et le Monténégro (15 février). La Pologne, enfin, ferme son mercato le 2 mars et est une option plausible. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos