Najar, amoureux d'Anderlecht mais sur le départ : " Je pensais qu'il ne se blesserait jamais »
Najar, amoureux d'Anderlecht mais sur le départ : " Je pensais qu'il ne se blesserait jamais »

Et pourtant, c'est tout l'inverse qui s'est produit. Ces dernières années à Anderlecht, Andy Najar a passé plus de temps dans les tribunes que sur les terrains.

A tel point qu’un transfert a semblé inévitable. C’est d’ailleurs ce qui risque d’arriver dans les prochains jours pour celui qu’on annonce déjà en MLS où il aurait trouvé un accord avec le Los Angeles FC.

A en croire l’un de ses anciens coachs, le Hondurien de 26 ans n’aurait jamais voulu quitter Anderlecht, s’il en avait la possibilité. Besnik Hasi l’a entraîné durant trois ans (comme assistant, puis comme T1) et se souvient pour Het Laatste Nieuws : « Au début, je le comparais tout le temps à un judoka. Il ne se trompait jamais, et je pensais qu’il ne se blesserait jamais. Mais… Finalement, après sa première blessure, il est revenu trop tôt et a rechuté. Il est ainsi tombé dans un cercle vicieux ».

Andy Najar risque de quitter Anderlecht avec 6 buts inscrits pour les Mauves et 7 passes décisives en 93 rencontres. L’international hondurien ne veut jamais oublier son aventure bruxelloise, lui qui a tatoué le blason du club sur son bras.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos