L'incroyable fuite des talents qui touche le Paris Saint-Germain !
Redaction
| 0 réaction

Dembélé, Coman, Guendouzi... ces talents qui ont préféré quitter Paris

L'incroyable fuite des talents qui touche le Paris Saint-Germain !
Photo: © photonews

Depuis plusieurs saisons, le Paris Saint-Germain fait face à un exode massif de ses jeunes talents. Focus sur une politique de formation défaillante.

Si le Paris Saint-Germain est réputé pour faire des folies sur le marché des transferts, il l'est beaucoup moins pour la confiance qu'il accorde à ses jeunes pousses. En effet, depuis plusieurs saisons, le club de la capitale bâtit son effectif à coups de millions d'euros, parfois même dépensés pour des simple joueurs de rotation. Néanmoins, en plus de ne pas porter ses fruits (en Europe du moins), cette politique de recrutement aggressive fait barrage à l'éclosion de jeunes talents formés au club qui sont obligés d'aller voir ailleurs pour continuer leurs progressions. On peut aujourd'hui noter près d'une quinzaine de cas de jeunes joueurs, formés au PSG, qui montent en puissance dans d'autres clubs cette saison.

Commençons d'abord par la Ligue 1, où de nombreux clubs français ont su attirer des jeunes joueurs prometteurs issus de l'académie parisienne à qui le PSG ne faisait pas confiance. C'est particulièrement le cas de Lille, dauphin du champion de France la saison dernière et actuellement quatrième, qui s'appuie sur des talents tels que Mike Maignan, Jonathan Ikoné et Boubakary Soumaré. Aujourd'hui, tous trois apparaîssent comme des cadres de l'équipe, et les deux premiers sont même régulièrement appelés par Didier Deschamps en équipe de France. Le club lillois avait également recruté Fodé Ballo-Touré à l'été 2017 sans dépenser le moindre sou pour ensuite le revendre à l'AS Monaco en janvier 2019 contre 11 millions d'euros. On notera également le cas de Stanley Nsoki, lancé par Thomas Tuchel la saison dernière et transféré à Nice cet été, qui est dorénavant titulaire avec les Aiglons.

Mais en Ligue 1, le meilleur exemple reste sans aucun doute celui de Moussa Dembélé. Voyant que la direction parisienne ne souhaitait pas lui donner sa chance, l'attaquant de l'Olympique Lyonnais avait choisi de ne pas signer de contrat pro au PSG pour rallier Fulham à l'été 2012. De retour en Ligue 1 depuis août 2018, le joueur empile désormais les buts avec l'OL, à tel point qu'il serait dans le viseur des plus grands clubs anglais tels que Chelsea et Manchester United qui voulaient déjà s'attacher ses services cet été. Un autre titi parisien semble avoir suivi son chemin puisque Odsonne Edouard (22 ans) affiche des statistiques folles cette saison sous les couleurs du Celtic Glasgow, club qui avait vu éclore Moussa Dembélé, avec 25 buts et 17 passes décisives en 41 matchs toutes compétitions confondues.

L'Allemagne semble également être une destination de choix pour les jeunes parisiens en manque de reconnaissance au sein du club de la capitale. En effet, cette saison, des joueurs tels que Kingsley Coman (Bayern Munich), Christopher Nkunku (RB Leipzig), Dan-Axel Zagadou (Borussia Dortmund) ou encore Moussa Diaby (Bayer Leverkusen) sont tous des élements importants de leurs équipes respectives, avec qui ils se mèlent à la course au titre. Pour autant, aucun d'entre eux n'a été retenu par le PSG.

Enfin, parmi les autres exemples que l'on peut citer on a celui de Mattéo Guendouzi qui a quitté la capitale en 2014 alors qu'il était âgé de seulement 15 ans pour rejoindre le FC Lorient. Puis, recruté par Arsenal en juillet 2018, le milieu de terrain de 20 ans a finalement confirmé tout son talent en réussissant une adaptation éclair. En même pas deux saisons passées en Angleterre, il a déjà disputé 79 rencontres toutes compétitions confondues sous la tunique des Gunners. Un autre cas notable peut être celui de Jean-Kévin Augustin qui avait réussi de bonnes choses avec le maillot de Leipzig  entre juillet 2017 et septembre 2019 même si son potentiel reste toujours à exploiter.

Parmi les cas recensés dans cet article, tous sont âgés de moins de 24 ans et ont joué en moyenne seulement 548 minutes avec l'équipe première du Paris Saint-Germain (Nkunku et Diaby étant les seuls à avoir dépassé la barre des 1000). Par ailleurs, outre la perte qualitative que ces départs induisent, ils entraînent également une perte économique. Pour preuve, l'écrasante majorité des joueurs cités précédemment a été vendue moins cher par le PSG que leurs valeurs actuelles estimées. Ainsi, si l'on additionne les valeurs marchandes des joueurs cités en se basant sur les chiffres de Transfermarkt, on obtient un total de 346 millions d'euros, alors que Paris n'a récupéré en tout et pour tout que 73 millions pour tous ces départs...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos