La reprise des championnats, les joueurs encourent de gros risques

Redaction
| 0 réaction
La reprise des championnats, les joueurs encourent de gros risques
Photo: © photonews

Pendant que les dirigeants réfléchissent au calendrier pour terminer la saison, les joueurs maintiennent leur forme physique tant bien que mal mais savent qu'il sera compliqué d'enchaîner de nouveau sans risque.

Comme les autres championnats européens, la Pro League espère terminer la saison et attend de voir comment la situation évolue. Les enjeux financiers sont bien trop importants pour que l’issue du championnat soit galvaudée.

Beaucoup oublient un élément important, les répercussions d’une reprise qui se voudrait la plus rapide possible. Les joueurs maintiennent un semblant de niveau physique, en respectant les programmes concoctés par leurs préparateurs physiques mais forcément limités en raison du confinement. Compliqué de garder un niveau physique digne d’un joueur professionnel durant cette crise sanitaire. Puis terminer sur un rythme élevé de rencontres représente un risque accru de blessure. 

Trois problèmes 

Trois problèmes se posent. Tout d'abord, la période d’inactivité, dont on ne sait pas encore exactement la durée. Effectuer du vélo d'appartement, des exercices de musculation, du gainage ou des footings n’est pas suffisant et est loin de correspondre à l’intensité des entraînements habituels. Ensuite, l’assiduité des joueurs au maintien de leur forme physique. Seront-ils capables de conserver leur professionnalisme sans l’encadrement habituel ? 

Enfin le rythme intensif pour rattraper le retard et achever les compétitions. "Il y aura sans aucun doute une augmentation des blessures. (…) Les joueurs les plus robustes seront en mesure de faire face, mais certains joueurs mettent plus de temps à se remettre des matchs que d’autres. Ceux qui ont des antécédents de blessures ou ceux qui sont récemment revenus de blessures seront menacés", a fait savoir un médecin d’un club de Premier League au Daily Mail.

"Mon message serait de ne redémarrer qu’avec une bonne préparation. Sinon, vous allez parier sur le niveau physique des joueurs et jouer à la roulette russe avec la santé des joueurs. L’intersaison est normalement de 4 semaines et la pré-saison dure de 4 à 6 semaines pour que les joueurs retrouvent leur forme physique. Mais dans le cas présent, l’inactivité aura duré plus longtemps, entre 7 et 8 semaines, et le niveau de forme sera plus bas qu’au retour des vacances. Pour moi, les joueurs auraient besoin de 4 ou 5 semaines d’entraînement, plus des matchs amicaux. Sinon, il y aura un pic de blessures", a expliqué Raymond Verheijen, l'ancien préparateur physique du Pays de Galles dans les colonnes du Sun. 

 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos