Michel Preud'homme désormais retraité, son fils a un seul regret : "Il y aurait fait un travail fantastique"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Guilian Preud'homme aurait aimé voir son père à la tête des Diables Rouges

Michel Preud'homme désormais retraité, son fils a un seul regret : "Il y aurait fait un travail fantastique"
Photo: © photonews

Il y a une semaine, Michel Preud'homme a mis un terme à sa carrière d'entraîneur. Le Liégeois estime qu'il était temps de prendre un peu de repos après autant d'années de coaching.

Guilian Preud'homme est heureux de la décision prise par son père. "Ce sera une cure de désintoxication pour lui. Mais il a pu s'entraîner pendant le confinement", a-t-il expliqué à nos confrères de Sporza. "Je crois qu'il y pense depuis le début de la saison", ajoute son fils Guilian. "Je pense aussi qu'il a trouvé un bon équilibre maintenant. Il a également choisi le nouveau coach, ce qui lui permet de pouvoir se reposer", souligne-t-il à propos de son paternel.
 
Le moment le plus difficile à vivre pour les enfants de Preud'homme fut quand le technicien liégeois devint le nouvel entraîneur d'Al Shabab en Arabie Saoudite. "Ce fut le moment le plus dur pour nous. J'avais alors 18 ans et ma sœur 16 ans. Nous ne l'avions pas vu venir. Tout allait bien à Twente. Il avait eu une bonne saison et nous étions heureux là-bas. Ma soeur y a rencontré son futur mari et j'y ai aussi de bons amis. Nous sommes devenus un peu Néerlandais. Mais soudain, notre père est parti à Al Shabab. Il n'a jamais caché que c'était en partie un choix financier. Il y a eu d'autres offres de ce genre, mais il n'y a qu'à Al Shabab qu'il y a eu un projet sportif."

MPH
© photonews

Guilian Preud'homme a un seul regret, celui de ne pas avoir vu son père à la tête des Diables Rouges. "J'aurais beaucoup aimé qu'il devienne le sélectionneur de la Belgique. La boucle aurait alors été bouclée. Mon père est un Diable Rouge et un vrai Belge. Et il aurait fait un travail fantastique", avant de préciser comment MPH se comporte en dehors du football.

"C'est un papa très gentil et très soucieux. Et il est aussi très drôle et hilarant. Papa est aussi un vrai père de famille. Il est très impliqué avec ses amis et sa famille et ferait n'importe quoi pour n'importe qui d'autre. Nous sommes très compétitifs, même entre nous quand nous jouons au golf ou à FIFA."
 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos