Duchâtelet prêt à investir dans "L'immobilière Standard". "Mais je ne suis pas de retour dans le monde du football"

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
Duchâtelet prêt à investir dans "L'immobilière Standard". "Mais je ne suis pas de retour dans le monde du football"
Photo: © photonews

Bruno Venanzi a donc contacté Roland Duchâtelet afin que ce dernier investisse dans le nouveau stade de Sclessin. L'homme d'affaire limbourgeois est intéressé par le projet immobilier, certainement pas par un retour dans le monde du football.

On le dit souvent: il faut s'attendre à tout du côté du Standard. Même que le président actuel prenne contact avec son prédécesseur afin qu'il devienne investisseur dans son projet de construction d'un nouveau stade. "Son appel ne m'a pas étonné", affirme Roland Duchâtelet dans Het Laatste Nieuws. "Ce qu'il y a eu par le passé est oublié, je n'ai pas de rancoeur".

L'ancien président des Rouches se dit emballé par cette demande: "Il y a du potentiel à Sclessin. A Saint-Trond, nous avons créé un stade unique en Belgique, avec des commerces et des bureaux dans un endroit où on joue occasionnellement au football. Vous pouvez même louer la pelouse. Sclessin est bien situé, il y a du potentiel".

L'ancien président de STVV revient aussi sur son expérience liégeoise: "J'avais acheté quelques maisons autour du stade à l'époque. J'envisage vraiment de rentrer dans l'immobilière de Bruno Venanzi. Mais je ne veux pas faire mon retour dans le monde du football."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos