Avec Nurio, c'est un fidèle et précieux serviteur qui quitte le Mambourg
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Charleroi: Nurio Fortuna s'en va, le flanc gauche promis à Joris Kayembe?

Avec Nurio, c'est un fidèle et précieux serviteur qui quitte le Mambourg
Photo: © photonews

Ça restera sans doute la plus grosse perte de de l'été pour Charleroi : le départ de Nurio Fortuna pour La Gantoise est un coup dur pour le Sporting et il sera difficile de compenser. Mais son remplaçant est peut-être déjà tout trouvé.

Peut-être plus encore qu'un éventuel non-retour de Kaveh Rezaei, le départ de Nurio Fortuna vers d'autres cieux, qui plus est pour un club concurrent, est une mauvaise nouvelle pour tous les supporters de Charleroi. Parce qu'en plus d'un excellent joueur, le Portugais était une personnalité appréciée au Mambourg.   

Nurio à Charleroi, c'est trois saisons, 90 matchs, deux buts et 11 assists. 

Et pour cause. Arrivé en provenance de Braga dans l'anonymat ou presque, alors qu'il sortait d'une saison en Division 1 chypriote, le latéral droit a rapidement démontré son savoir-faire au Mambourg. Et Felice Mazzu en a vite fait un élément clé de son onze de base, même si la concurrence avec Francis N'ganga lui a coûté de nombreuses minutes lors de sa première saison en Belgique. 

2019-2020, la meilleure saison de Nurio à Charleroi

Le Français parti (à Chypre d'abord, puis à Lokeren), la seconde saison de Nurio fut encore plus complète: il n'a quasiment plus bougé du onze de base et est devenu l'un des hommes forts de l'effectif... Et pourtant, c'est sous les ordres de Karim Belhocine que le Portugais aura connu ses meilleurs moments zébrés. Son temps de jeu (à l'exception d'une suspension, il n'a manqué que deux minutes de jeu en phase classique) et ses stats (3 assists, un but) sont là pour en témoigner. 

Place à Joris Kayembe? 

Mais l'indispensable Nurio est désormais parti et le champs semble désormais plus libre que jamais pour Joris Kayembe. Arrivé en janvier, l'ancien Diablotin s'est tout de suite acclimaté à Charleroi, et il a profité de sa polyvalence pour multiplier les apparitions. 

Tantôt ailier gauche, tantôt milieu, c'est l'ancien Nantais qui avait été aligné au back gauche contre Malines en février, quand Nurio était suspendu. Il y avait d'ailleurs réussi une excellente prestation, saluée par le Stade du Pays de Charleroi par une chaleureuse ovation.

Les débuts de son aventure carolo ont sans doute favorisé le départ de Nurio, car Karim Belhocine sait qu'il a, dans son noyau, un joueur capable de faire oublier le Portugais. S'il veut s'installer durablement dans le onze du Sporting, Joris Kayembe aura sans doute une belle occasion à saisir. Et il a démontré à plusieurs reprises depuis le mois de janvier que saisir la balle au bond était l'une de ses spécialités... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos