L'Anderlecht "A" a pris l'eau à Lille : l'Anderlecht "B" se tient prêt

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
L'Anderlecht "A" a pris l'eau à Lille : l'Anderlecht "B" se tient prêt

Après une préparation positive, la douche froide : ce samedi, le RSCA a offert une bien piètre prestation à Lille. Quelques heures plus tôt, quelques joueurs du noyau B s'étaient montrés bien en jambes ....

À une semaine de la reprise du championnat, l'équipe qui démarre le dernier match de préparation est généralement celle qui devrait démarrer la saison le week-end suivant : les 11 joueurs titularisés par Franky Vercauteren au Domaine de Luchin pouvaient avoir le sourire (même si les absences combinées de Roofe et Dimata laissent planer le doute sur qui leur cédera sa place dans le onze quand ils reviendront). 

La séparation entre équipes A et B, cependant, n'est pas aussi évidente : plusieurs joueurs alignés au matin contre le RWDM auront a priori un rôle important à jouer dans la saison du RSCA, à commencer par un Yari Verschaeren en quête de ses sensations (et qui semble les retrouver) et un Edo Kayembe toujours bien considéré par le staff et auteur d'un bon match. Et au vu de la prestation de "l'équipe A" face au LOSC, il y a même quelques cartes à jouer. 

Ilias Takidine prêt pour le grand bain ? 

Sur le plan offensif, difficile de tirer à boulets rouges sur quelque équipe que ce soit : sans 9 face au RWDM et avec le seul Antoine Colassin, encore à court de rythme et peu soutenu par un Vlap invisible, face au LOSC. Mais le manque d'efficacité et de variété dans le jeu de Francis Amuzu, défaut déjà bien présent la saison passée, a paru d'autant plus criant que quelques heures plus tôt, Ilias Takidine mettait le feu - certes face à un adversaire de moindre qualité. 

Les arrivées de Percy Tau et Mustapha Bundu vont augmenter la concurrence dans le secteur offensif à Anderlecht. Mais Takidine sera prêt à frapper à la porte à la moindre occasion, et il n'en faudra pas beaucoup pour que l'ancien de Genk profite du moindre signe de faiblesse chez ses rivaux. 

Et si Trebel ... ? 

Titulaire face à son ancien club le FC Nantes, Adrien Trebel retrouvait le groupe "B" ce week-end malgré sa prestation solide. Le statut de l'ancien capitaine des Mauves est difficile à définir : Vincent Kompany compte-t-il sur lui ? Peut-être. La direction espère-t-elle une opportunité de se débarrasser d'un des plus gros salaires du noyau ? Probablement.

Mais Adrien Trebel ferait-il un meilleur travail dans l'entrejeu d'Anderlecht que Peter Zulj ? La question est posée et au vu de la prestation calamiteuse de l'Autrichien à Lille, "elle est vite répondue", comme dirait l'autre. Alors que Zulj avait gommé ses pertes de balles coupables en fin de saison dernière, il ne semble décidément pas encore à même de résister à une pression forte face à un adversaire de haut niveau - ce qui fait partie des qualités indéniables de Trebel.

En termes d'apport offensif, Trebel, sans alimenter régulièrement le marquoir, n'a jamais terminé une saison sans buts (à l'exception de 2019-2020 ... durant laquelle il dispute 4 petits matchs). Sa frappe de mule face au RWDM l'a rappelé : Trebel reste dangereux. Zulj compte 4 assists sur la saison écoulée, dont 2 lors des goleadas face à Eupen et Zulte Waregem - maigre pour celui qui disait "voir ce que d'autres ne voient pas". Vercauteren devrait commencer la saison 2020-2021 avec Peter Zulj et sans Adrien Trebel, mais ce choix pourrait vite être remis en question ... 

En défense, la belle prestation d'Hannes Delcroix 

La défense centrale du RSCA est-elle prête pour la reprise ? Si Vincent Kompany était fit & well, la question ne se poserait pas tant le capitaine des Mauves bonifie désormais son binôme (après avoir longtemps paralysé ses équipiers par son aura, mais cet effet gênant semble s'être estompé) tout en étant lui-même, intrinsèquement, le meilleur défenseur du championnat.

Le duo Luckassen - Cobbaut peut-il amener les garanties nécessaires ? Là encore, avec les B, l'excellente prestation de Hannes Delcroix peut rassurer les supporters : il y aura de la concurrence dans l'axe et le jeune produit de Neerpede, de retour d'un prêt réussi à Waalwijk, pourrait être l'une des surprises de la saison. Et si la défense reste un souci, Marco Kana, considéré comme un milieu depuis cet été, devra bien se résigner à redescendre d'un cran ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos