L'attaque du Standard pointée du doigt : "Je ne fais pas attention aux critiques"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti depuis Sclessin
| 0 réaction

Obbi Oulare ne fait pas attention aux critiques

L'attaque du Standard pointée du doigt : "Je ne fais pas attention aux critiques"
Photo: © photonews

L'attaquant des Rouches faisait son retour dans le onze de Philippe Montanier ce samedi soir lors du partage contre Eupen (2-2).

La trêve internationale a fait du bien à Obbi Oulare. "Mentalement, cela m'a fait du bien. J'ai pu remettre un peu tout en place et réfléchir. Se poser les bonnes questions et tout faire pour trouver une solution quant au fait de pouvoir jouer. C'est arrivé au bon moment", a souligné l'attaquant des Rouches. 

Les attaquants du matricule 16 sont fortement pointés du doigt. En effet, les Rouches peinent à marquer et ce sont des défenseurs, des médians ou alors même le gardien qui doivent planter des buts. "Je ne fais pas attention aux critiques. Je commence ma septième saison, je sais comment ça se passe. Quand tu es mauvais et que tu marques, on ne dit rien. Et quand c'est l'inverse, on te critique. C'est un peu frustrant mais j'ai appris à ne pas me prendre la tête avec cela. Mon père m'a aidé et conseillé. Cela fait partie du métier, chacun a le droit de penser ce qu'il veut", a conclu Oulare.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos