Interview Une icône du Sporting sans langue de bois: "Un autre entraîneur que Vincent Kompany serait déjà dehors"
Johan Walckiers
Johan Walckiers et Redaction
| 0 réaction

Gille van Binst dézingue le Sporting d'Anderlecht de Vincent Kompany

Une icône du Sporting sans langue de bois: "Un autre entraîneur que Vincent Kompany serait déjà dehors"
Photo: © photonews

"Je connaissais déjà le score final après cinq minutes" et "il n'y a aucun progrès": Gille Van Binst, n'a pas du tout apprécié le match livré par Anderlecht, dimanche contre le Standard, et il n'hésite pas à le faire savoir.

Comme beaucoup de supporters, de téléspectateurs et d'observateurs attentifs, Gille Van Binst a été particulièrement déçu par le niveau de jeu du Clasico de dimanche soir. Pendant 90 minutes, aucune des deux équipes n'a montré de réelle volonté d'aller arracher la victoire. "Triste", estime l'ancien buteur du Sporting.  "Pas beaucoup de rythme, pas d'occasions... C'était un désastre", ajoute-t-il.

Et, côté anderlechtois, les améliorations se font attendre. Gille Van Binst est particulièrement sévère avec les Mauves: "Pour moi, rien n'a changé à Anderlecht par rapport à il y a six mois. Il n'y a aucun progrès. Ils ne se créent pas d'occasions, ils ne jouent pas au football. Il n'y a pas de constance, non plus." 

"Personne ne sort du lot"

Lukas Nmecha n'échappe pas aux critiques de l'ancien Diable Rouge. "Tout le monde dit qu'il est si fort... Mais je ne lui trouve rien de spécial." L'Allemand n'est pourtant pas le seul à décevoir. "Il n'y a vraiment personne qui sort du lot." 

C'est donc aussi vers le maître d'œuvre que se tourne le regard de Gille Van Binst et l'ancien Mauve est encore plus sévère. "Si ce n'était pas Vincent Kompany sur le banc, je pense qu'il y a déjà un moment qu'il aurait été mis à la porte. Je trouve qu'il doit tirer plus de cette équipe. Dimanche, il a dit qu'il y avait des choses sur lesquelles il pourrait construire... Je me demande vraiment de quoi il parlait." 

Le cas Yari Verschaeren 

Pourtant, Gille Van Binst voit quand même un Anderlechtois au-dessus de la mêlée: Yari Verschaeren... qui a débuté le Clasico sur le banc. "Il a des qualités, mais il retourne sur le banc dès que ça va un peu moins bien. Comment pourrait-il retrouver sa confiance? C'est le seul qui, selon moi, peut faire basculer un match..." 

Même si l'ancien Mauve reconnaît que Yari Verschaeren n'a pas toujours répondu aux attentes depuis le début de la saison. "Si j'avais joué comme Yari Verschaeren a joué certains matchs cette saison avec Raymond Goethals, il ne m'aurait rien dit, mais la semaine suivante, il m'aurait laissé sur le banc. Le problème, c'est que Vincent Kompany ne peut pas vraiment le remplacer. Je trouve que les jeunes sont surcotés. Et, dès qu'ils en ont un bon, ils le vendent..." 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos