La Ligue 1 souhaiterait négocier une baisse généralisée des salaires jusqu'en 2024 !

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
La Ligue 1 souhaiterait négocier une baisse généralisée des salaires jusqu'en 2024 !
Photo: © photonews

Très durement touchés par la crise du coronavirus ainsi que par le feuilleton Mediapro, les clubs du championnat français ne veulent pas être dans le rouge.

Les clubs de Ligue 1 sont dans le dur après l’arrêt prématuré de l’exercice 2019/2020 et les matchs qui se jouent désormais à huis-clos. Puis Mediapro a également plongé les formations françaises un peu plus dans l'embarras en refusant de payer les échéances prévues jusqu'à la trêve hivernale, soit une sommes de 340 millions d'euros. Pour tenter de sauver les meubles, les dirigeants français s’activent en coulisses. 

Quatre présidents de club, à savoir Jean-Michel Aulas (OL), Marc Keller (Strasbourg), Jean-Pierre Caillot (Reims) et Loïc Féry (Lorient) négocient avec l’UNFP (le syndicat des joueurs) un accord pour que les joueurs acceptent une baisse de salaire généralisée, explique L'Équipe. "La bulle du football a permis le développement des rémunérations des joueurs, elle a profité à l'arbitrage... Aujourd'hui, on traverse une crise durable, avec des droits télé qui vont être négociés à la baisse sur plusieurs années. Il est normal de réfléchir à ce qui peut être fait", a confirmé Caillot au quotidien français.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos