Mbaye Leye avant le Clasico : "Il n'y a plus qu'à refaire une belle petite série"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Mbaye Leye avant le Clasico : "Il n'y a plus qu'à refaire une belle petite série"
Photo: © photonews

Choc au programme ce dimanche après-midi (13h30) avec le fameux Clasico entre le Standard de Liège et le Sporting d'Anderlecht. 

Le Standard de Liège a digéré sa défaite à Zulte Waregem. "Le résultat immédiat est important dans le football surtout quand tu es dans notre situation. Nous avons rattrapé un gros retard, nous étions aux portes du top 4 et sur le point de faire un gros coup. Toutefois, notre jeu et notre mentalité sont bonnes. Mais nous faisons des erreurs qui se paient cash. Les équipes adverses, à part Bruges, ne nous mettent pas en difficulté, c'est nous qui nous mettons dans l'embarras. À Zulte, nous perdons à cause d'erreurs individuelles car ils n'étaient pas si dangereux que ça. Nous devons être plus responsables et prendre de meilleures décisions. Il faut continuer d'aller vers l'avant, il reste six matchs à jouer et beaucoup de points à prendre. Il n'y a plus qu'à refaire une belle petite série", a expliqué Mbaye Leye.

Le matricule 16 accueillera Anderlecht à Sclessin ce dimanche après-midi. Un match encore plus important que d'habitude étant donné le contexte sportif, il reste six matchs à disputer et les deux rivaux sont hors du top 4, leur objectif initial en début de saison. "Ce match fait partie des six finales qu'il reste à disputer mais il a une saveur bien différente malgré l'absence de 25.000 fans à Sclessin. Un match également important au niveau de l'enjeu et des points. Cela devrait aider les joueurs à se sublimer", a souligné le technicien sénégalais. 

"Ce sera beaucoup plus ouvert qu'au match aller qui était fermé"

Le match aller avait été soporifique avec un 0-0 des familles. La manche retour sera différente. "Ce sera beaucoup plus ouvert qu'au match aller qui était fermé. Dans ma manière de jouer et de faire, cette rencontre ne va rien changer. Nous avons cette volonté de récupérer le ballon, de jouer vers l'avant et de presser. Plus à perdre que notre adversaire ? Il n'y a pas plus de pression ici qu'ailleurs. Je me focalise sur mon équipe et la pression était plus forte en janvier. Nous avons progressé et on a pu parler de playoffs 1. Nous devons retrouver cette efficacité", a précisé l'ancien attaquant qui ne veut pas entendre parler de "Clasico de la peur" comme l'avancent certains observateurs. "Nous jouerons comme d'habitude avec notre philosophie. À savoir s'adapter à 10 voire 15% de l'adversaire et localiser leurs points forts. Et ensuite persister en continuant de proposer notre jeu", a martelé le T1 des Rouches.

© photonews

Anderlecht est dans le dur ces dernières semaines mais reste tout de même une formation redoutable. "Une très bonne équipe qui comme nous mériterait d'être mieux classée dans ce championnat. Ils ont perdu beaucoup de points en fin de rencontre jusqu'à maintenant, mais dans le jeu ils proposent de belles choses. Ils ont des éléments capables de faire la différence et leur attaquant de pointe, Nmecha est très bon. Il sait conserver un ballon et aller en profondeur. Anderlecht est une équipe qui sait jouer au football et qui est dangereuse quand on lui laisse le temps de développer son jeu. À nous de leur mettre une certaine pression pour les embêter vraiment", a conclu Mbaye Leye.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos