La Belgique inflige la pire défaite de son histoire au Belarus, les remplaçants se font plaisir !
Florent Malice
Florent Malice depuis Louvain
| 0 réaction

La Belgique écrase le Belarus, Doku, Vanaken, Praet et Batshuayi à la fête

La Belgique inflige la pire défaite de son histoire au Belarus, les remplaçants se font plaisir !

Il fallait frapper fort, c'est chose faite : les Belges ont empilé les buts contre une Biélorussie impuissante. Bonne chance à Roberto Martinez pour faire ses choix ...

Roberto Martinez a été clair sur ses intentions : les trois points ce soir et une belle prestation pour clore cette première période internationale de 2021 sur une note positive. Face au Belarus, il y a une réelle possibilité de briller, et ce sera à une équipe bis d'y parvenir : Doku, Trossard, Vanaken, Praet, Batshuayi, Mignolet, tous intègrent le 11 de base, le sélectionneur changeant ses habitudes assez conservatrices en matchs officiels. 

Le two-men show Doku - Trossard 

S'il y a toujours cette appréhension quand une équipe B entame un match, les quelques doutes sont vite dissipés, le temps de quelques courses courageuses de Lisakovich et Ebong, seuls offensifs bélarusses un peu inspirés, qui tentent de profiter de quelques placements hasardeux de Thomas Meunier. Pour le reste, ce sera une promenade de santé.

© photonews

Ou plutôt un sprint, dans le cas de Jérémy Doku : le jeune rennais est intenable. Donnant le tournis à son défenseur, il centre, accélère, crochète, et finit par trouver finement Michy Batshuayi qui allume dans le plafond du but (14e). La doublure de Lukaku se rattrape là d'un monumental raté à bout portant quelques minutes plus tôt, mais Michy est dans son match, combine bien et discute énormément avec ses équipiers. 

Si un but de Batshuayi est habituel en sélection, ce sera le soir des premières par la suite. Servi au point de penalty par un centre millimétré de Meunier, Hans Vanaken, très en jambes, fait le break (2-0, 17e). Le latéral concède dans la foulée un coup-franc dangereux qui ne donne rien, mais pas le temps de douter : après un nouveau travail de Doku, Leandro Trossard déflore lui aussi son compteur d'une fusée dans la lucarne de Gutor (41e). L'homme de la première période ponctue ensuite cette sinécure : Doku est lancé en profondeur et plante calmement le 4-0 avant la pause (42e). 

Benteke participe à la fête 

La soirée des jeunes premiers continue au retour des vestiaires, alors que le Belarus est démissionnaire : Dennis Praet, bien isolé aux abords du rectangle, envoie une frappe sèche à ras de sol (49e, 5-0). Les Diables se relâchent un peu et Stasevich passe tout près de sauver l'honneur des Ailes Blanches, tandis que le niveau global baisse un peu et bien logiquement. Boyata est entré au jeu à la pause ; il est suivi de Benteke, Dendoncker et Tielemans. 

doku meunier

Christian Benteke a préséance sur Batshuayi à Crystal Palace et semble déterminé à montrer pourquoi : très disponible, il est à la réception d'un centre parfait d'Alderweireld pour envoyer le 6-0 d'une jolie volée (70e). Vanaken pense inscrire son doublé d'une tête que le VAR aurait peut-être accordée (la ligne semblait passée), mais c'est finalement ... Leandro Trossard qui doublera son compteur personnel sur une passe décisive de Doku, qui tire ensuite sa révérence en faveur de Januzaj (75e, 7-0). Ce n'est que partie remise pour le double Soulier d'Or : Vanaken plante tranquillement le ... 8-0 à la 89e, sur un beau débordement de Januzaj côté droit. 

L'addition est salée : c'est même la pire défaite de l'histoire du Belarus, rien que ça. Côté belge, les enseignements sont réels : ces jeunes (et moins jeunes) sont capables de jouer au football et d'empiler les buts avec sérieux, et certains comme Trossard, Vanaken ou Praet se seront donnés un superbe bol d'air. Côté Martinez, par contre, bon courage pour trancher dans le vif après un tel match : il y aura des déçus en juin ...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos