Roberto Martinez et l'Union Belge réclament également une sélection de 26 joueurs à l'Euro

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Roberto Martinez et l'Union Belge réclament également une sélection de 26 joueurs à l'Euro
Photo: © photonews

Surprise en conférence de presse après la victoire des Diables Rouges : Roberto Martinez s'est joint à son homologue italien pour réclamer une sélection de 26 joueurs, au moins, pour l'Euro 2020.

Roberto Martinez avait appelé 33 joueurs pour ces trois matchs de qualifications et devra se limiter à 23 heureux élus en mai prochain, au moment d'établir sa liste définitive pour l'Euro 2020. Ces derniers matchs officiels avant la compétition ont donc dû servir au sélectionneur pour faire ses derniers choix. "C'est le tout qui décidera de ma sélection : les profils, l'opposition qui nous attend, la fraîcheur et la forme des joueurs", précise Martinez. "Un Euro est une compétition en deux phases, les poules et les matchs à élimination directe, il faut penser aux deux types de matchs". 

Et au vu du programme très chargé qui attend les joueurs en club et en sélection, avec trois grandes compétitions internationales en 18 mois, Martinez joint sa voix à celle de Roberto Mancini, sélectionneur de l'Italie, qui réclamait cette semaine une sélection de 26 joueurs plutôt que 23. "Il y a des mesures qui peuvent être prises pour que nous puissions compter sur un groupe frais et fit à l'Euro. L'Union Belge et moi-même pouvons officiellement dire que nous nous positionnons pour une sélection de 25 ou 26 joueurs, peut-être pour un joueur de plus à chaque poste, afin de coller à l'évolution du football mondial et au contexte particulier", révèle l'entraîneur fédéral. 

Bientôt une proposition officielle ?

Non seulement Martinez plussoie Mancini, mais il précise également que d'autres pays envisagent de demander à l'UEFA la mise en place de cette modification : "L'Angleterre, l'Espagne et l'Italie en ont déjà parlé. Cela n'a pas encore été officiellement proposé à l'UEFA, mais c'est un projet et je pense que c'est une idée qui permettrait aux sélections d'aligner des équipes plus compétitives", espère Roberto Martinez. 

"La décision de passer à 5 changements au lieu de 3 était déjà un pas dans la bonne direction pour s'adapter aux calendriers chargés de cette pandémie. Cela pourrait être le prochain pas", conclut-il. Une prise de position claire de la part du n°1 mondial : voilà qui pourrait lancer le mouvement ! 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos