Le Napoli et Dries Mertens se font peur, un point à l'arrachée pour Parme et Maxime Busi

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Le Napoli et Dries Mertens se font peur, un point à l'arrachée pour Parme et Maxime Busi

Du spectacle et beaucoup de buts cet après-midi en Serie A.

Après le partage de l'AC Milan contre la Sampdoria, la plupart des candidats à une place européenne ont tenu leur rang en Italie, mais ils ont tous souffert. À l'image du Napoli qui a galvaudé un écart de deux buts contre Cortono (de 3-1 à 3-3), avant de finalement émerger à 20 minutes du terme grâce à un but de GIovanni Lorenzo (4-3, Mertens, Osimhen et Insigne avaient inscrit les autres buts napolitains). 

L'Atalanta a également souffert contre Udinese, malgré le doublé de Luis Muriel en première période. C'est finalement Zapata, servi par Malinovsky, qui a rassuré les Bergamasques à une demi-heure du terme (3-2). Victoire de justesse encore pour la Lazio qui a dû attendre un penalty de Felipe Caicedo à la 88e minute pour s'en sortir contre la Spezia (2-1). 

Dans le bas de tableau, mauvaise opération pour Cagliari et Radja Nainggolan, battus par le Hellas Verone (0-2) et pour Parme et Maxime Busi (qui a disputé la seconde période) accroché à Benevento où Daam Foulon est resté sur le banc (2-2). 

Au classement, l'Atalanta (58 points) et Naples (56) dribblent la Juve (55), qui joue ce soir, et s'installent aux 3e et 4e places, la Lazio est sixième (52). Caliari (18e, 22 points) et Parme (19e, 20 points) sont toujours relégables.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos