Euro 2020 : Italie-Espagne, la glace contre le feu

Joachim Durand
| 0 réaction
Euro 2020 : Italie-Espagne, la glace contre le feu

Aujourd'hui, l'Italie et l'Espagne se disputeront une place en finale de l'Euro à partir de 21h. Quelle équipe continuera l'aventure ?

C'est l'une des plus belles affiches de notre football européen. Dans quelques heures, l'Italie et l'Espagne se disputeront une place en finale de l'Euro (coup d'envoi à 21h). Pour l'occasion, Wembley sera le thêatre d'un match entre deux équipes aux styles historiquement opposés. Gros plan sur ce choc entre glace et feu.

Les parcours : le sans-faute de l'Italie, l'Espagne sur le fil

L'Italie est sans doute l'équipe qui a fait la plus forte impression durant la phase de poules. Avec 100% de victoire (3/3), sept buts marqués et aucun encaissé, la Nazionale s'est facilement hissée à la première place du groupe A. Par la suite, les hommes de Roberto Mancini ont souffert contre l'Autriche en huitième de finale (victoire 2-1 aux prolongations) avant de surclasser les Diables Rouges en quart (victoire 2-1). La Nazionale a donc réalisé un sans-faute jusqu'à présent.

À l'inverse, le chemin de l'Espagne n'a pas été un long fleuve tranquille. Décevante en poules, la Roja a fini deuxième du groupe E, après deux nuls contre la Suède (0-0) et la Pologne (1-1), et une large victoire contre la Slovaquie (0-5). Au tour suivant, elle a acquis sa qualification aux dépens de la Croatie au terme d'un match fou (victoire 3-5 aux prolongations). Puis, lundi, elle est allée jusqu'aux tirs aux buts pour se défaire de la Suisse. Malgré un parcours semé d'embûches, l'Espagne est parvenue à surmonter ses obstacles pour atteindre le dernier carré.

Les équipes : entre glace et feu

Historiquement, la Squadra Azzurra est associée à un jeu pragmatique, défensif et qui profite des erreurs de l'adversaire pour le punir. Mais avec Roberto Mancini, la glace est devenue feu. Si elle a conservé sa solidité défensive (deux buts encaissés depuis le début de l'Euro), la Nazionale va de l'avant. Organisé en 4-3-3, le jeu italien est enivrant et peut donner lieu à de belles séquences collectives.

La réflexion inverse pourrait être appliquée à l'Espagne. Bien que le jeu proposé sous Luis Enrique reprenne les principes installés par Aragonés et Del Bosque (jeu de position, possession, 4-3-3), il ne les sublime pas. Moins flamboyant, le football de la Roja a été critiqué pour son rythme soporifique durant la phase de poules. Le manque de sang froid de ses attaquants a également été pointé du doigt. Mais si la sélection rouge ne ressemble plus à un brasier ardent, elle est encore capable d'enflammer les rencontres (11 buts sur les trois derniers matchs).

Les joueurs clés : Busquets-Verratti, un duel au coeur du jeu

Le match de ce soir devrait donner lieu à une véritable bataille dans l'entre-jeu. D'un côté, l'expérimenté Sergio Busquets, nommé capitaine en l'absence de Ramos, est toujours aussi précieux pour le collectif espagnol. Il est la pierre angulaire de l'édifice construit par Luis Enrique. De l'autre côté, Marco Verratti, absent au début du tournoi, est revenu en force dans cet Euro (deux passes décisives en trois matchs). Le milieu du Paris Saint-Germain est l'un des hommes forts du onze italien.

La dynamique : une nouvelle revanche ?

Les deux équipes se sont affrontées lors des deux derniers Euros. En 2012, l'Espagne s'était largement imposée en finale (4-0) avant que l'Italie ne prenne sa revanche deux ans plus tard, en huitième de finale de l'édition 2016 (2-0). Mais dans l'ensemble, sur les dernières années, le rapport de force penche en faveur de la Roja. Pour preuve, la sélection à la tunique rouge a remporté trois des six dernières confrontations entre les deux équipes (entre 2013 et 2017). 

Toutefois, la dynamique actuelle semble être favorable à l'Italie. En effet, la Squadra Azzura reste sur treize victoires consécutives toutes compétitions confondues. Mieux encore, elle ne s'est plus inclinée depuis 32 rencontres. Alors, l'Italie réussira-t-elle la passe de 33 ce soir ? Réponse à partir de 21h. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos