Analyse Arsenal, Lyon, Séville... quelle est la destination idéale pour Paul Onuachu ?

Joachim Durand
| 0 réaction
Arsenal, Lyon, Séville... quelle est la destination idéale pour Paul Onuachu ?
Photo: © photonews

Auteur d'une saison 2020/2021 exceptionnelle à Genk, Paul Onuachu pourrait quitter le Limbourg cet été. Quelle est la destination idéale pour lui ?

Paul Onuachu pourrait changer d'air cet été. En 2020/2021, le Nigérian a inscrit 35 buts en 41 matchs avec Genk. Des performances qui attisent les convoitises sur le marché des transferts. Ainsi, selon les dernières indiscrétions, plusieurs clubs seraient intéressés par ses services en vue de la saison prochaine.

Embouteillage à Arsenal, Séville et Rome

Parmi les formations qui se seraient proposées pour l'accueillir, on retrouverait : Arsenal, la Lazio Rome et le FC Séville. Mais ces trois destinations présentent un point commun, à savoir la forte concurrence qui y règne. Chez les Gunners, Paul Onuachu serait obligé de faire avec les présences d'Aubameyang et de Lacazette, mais aussi du jeune Nketiah. En Andalousie, il devrait se faire une place entre En-Nesyri et de Jong, qui se livrent déjà un duel acharné pour la place de titulaire.

© photonews

À Rome, le joueur de 27 ans se retrouverait dans l'ombre d'Immobile. Auteur d'une saison pleine (41 matchs, 25 buts et 8 passes décisives), l'international italien ne laissera pas sa place. L'attaquant de Genk deviendrait alors sa doublure et profiterait d'un temps de jeu réduit pour s'exprimer chez les Biancocelesti.

West Ham et Brighton, des défis inadaptés ?

La problématique est ailleurs en ce qui concerne West Ham et Brighton. Si la concurrence semble abordable, que ce soit chez les Hammers ou chez les Seagulls, ce serait plus le profil de Paul Onuachu qui pourrait poser problème. Dans le cas du club londonien, le récent échec de Sebastian Haller soulève des interrogations concernant la capacité du Super Eagle à s'imposer là-bas. Pour rappel, le Français, qui possède un profil similaire à celui d'Onuachu, n'est jamais parvenu à s'épanouir sous les ordres de David Moyes (34 matchs, 7 buts).

De la même manière, le jeu proposé par Graham Potter à Brighton s'appuie sur des attaquants plutôt mobiles tels que Maupay ou Welbeck. L'entraîneur anglais exige également une certaine implication de ses joueurs dans le pressing. Là encore, les caractéristiques du natif d'Owerri ne semblent pas correspondre aux exigences.

À Lyon, la voie est libre

Reste l'Olympique Lyonnais. Orphelins de Memphis Depay, les Gones ont perdu leur leader offensif cet été. Ils devraient également laisser filer Moussa Dembélé, de retour de prêt après six mois passés à l'Atlético de Madrid, mais qui souhaiterait partir. Dans ces conditions, le club rhodanien ne compterait plus d'avant-centre digne de ce nom, puisque Toko Ekambi et Kadewere ont surtout évolué sur l'aile depuis leur arrivée et que Slimani et Pintor devraient jouer les seconds rôles.

Bosz Peter

Paul Onuachu aurait donc une place à prendre à Lyon, même si l'abscence d'ailiers pourrait le mettre en difficulté. Mais l'ancien joueur de Midtjylland profiterait de la créativité de joueurs tels que Aouar ou Paqueta pour se procurer des occasions de but, à l'instar de ce dont il bénéficie à Genk avec Bongonda, Ito et Thorstvedt. Surtout, le nouvel entraîneur lyonnais, Peter Bosz, aurait validé son possible transfert, si l'on en croit les informations de But Football Club. De quoi faire pencher la balance au moment ou le joueur choisira sa future destination ?

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos