Un joueur de Seraing voit enfin le bout du tunnel : "Une bonne nouvelle car il a vécu un cauchemar"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

L'infirmerie sérésienne est enfin vide

Un joueur de Seraing voit enfin le bout du tunnel : "Une bonne nouvelle car il a vécu un cauchemar"
Photo: © photonews

Ce samedi après-midi (16h15), le RFC Seraing recevra Saint-Trond lors de la seizième journée de Jupiler Pro League.

Pour la première fois de la saison, Jordi Condom peut compter sur un noyau complet. L'infirmerie sérésienne est enfin vide. Juste une inquiétude par rapport à un joueur. Maris Mouandilmadji souffre d'une petite blessure musculaire après le rencontre du week-end dernier. Rien de grave mais nous allons surveiller de près. Sambu Mansoni n'est plus infecté (Covid-19) et fait son retour tout comme Matthieu Cachbach. Francesco D'Onofrio est à nouveau fit.  Puis, Ali Sanogo revient et est sélectionnable. Une bonne nouvelle car il a vécu un cauchemar. Il est prêt pour monter au jeu et disputer plusieurs minutes", a confié le technicien espagnol à propos de son attaquant victime d’une rupture des ligaments croisés du genou droit en juin 2020 qui voit enfin le bout du tunnel après avoir souffert en ce début de saison de douleurs à cause de son problème de cartilage.

Ce week-end, Seraing va croiser le fer avec Saint-Trond, un adveraire que les Métallos avaient éliminé en Coupe de Belgique (3-2 après prolongations). "Nous avions gagné avec une équipe mixte et nous souhaitons faire de même en championnat. Le STVV vient de remporter une jolie victoire contre l'Antwerp et ce match sera difficile samedi. Deux équipes en confiance qui s'affrontent. Mais cette semaine, j’ai senti que l’équipe était vraiment bien. C’est normal, la victoire nous a donné beaucoup de confiance", a conclu Condom.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos