Le Cameroun élimine de valeureux Comoriens privés de leur gardien de but

Antoine Bourlon
| 0 réaction
Le Cameroun élimine de valeureux Comoriens privés de leur gardien de but

Dans des circonstances avant et pendant le match dignes d'une œuvre de fiction, le pays hôte se qualifie au dépens de Comoriens qui auront tout essayé.

Les Comores partaient avec un sérieux désavantage : alors que leur seul gardien disponible, Ali Ahamada, avait été testé négatif plus tôt dans la journée, ce dernier n'a tout de même pas pu défendre les cages de son équipe nationale. La CAF, qui imposait que toutes les 48 heures les joueurs soient testés et qu'ils puissent sortir d'isolement dès qu'un test était positif, changeait entre-temps le protocole covid, imposant 5 jours de confinement après un test positif... Sans gardien mais avec 11 joueurs de champ (comme le stipule le règlement) les Comoriens n'ont alors pas eu d'autre choix que de titulariser dans les cages l'habituel défenseur latéral droit, Chaker Alhadhur. Ce dernier arborait d'ailleurs un maillot assez...particulier pour le premier match de sa carrière dans les buts.

Et la logique s'imposa...malheureusement

Malgré leur volonté sans pareil de jouer ce match, les Coelacanthes ne réalisaient pas l'exploit. Ils étaient pourtant les premiers à se montrer, heurtant le poteau du but défendu par Onana (2e). Mais très rapidement, une situation déjà catastrophique pour les Comoriens allait encore s'aggraver : leur joueur Nadjim Adou était exclu après seulement 7 minutes de jeu. Et le Cameroun de Fai et Ngadeu en profitait et ouvrait le score dès la 29e minute via Toko-Ekambi. Les Comores n'en démordaient pas et forçaient Onana à une double parade (32e).

Et ce match absolument lunaire n'avait pas fini de nous en faire voir. Gardien improvisé, Alhadhur allait réaliser plusieurs interventions de grande classe, dont une double parade totalement folle devant Aboubakar puis Ngamaleu (53e). Il concédait malgré tout un second but, des oeuvres de Vincent Aboubakar (70e). On croyait presque à une remontée lorsque M'Changama enveloppait soyeusement un coup-franc qui terminait sa course au fond des filets (81e).

Sans manquer de bravoure et de mérite, les Comores sortent la tête (très) haute de cette CAN. Le Cameroun jouera en quarts de finale l'autre surprise de cette compétition, la Gambie. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos