Anderlecht pourrait changer de politique
Olivier Baute
| 1 réaction
Anderlecht pourrait changer de politique
Photo: © SC

La direction a tiré certains constats quelques heures après la perte du titre. Malgré 77 points en championnat, la saison est à classer dans les mauvais crus vu que qu'Anderlecht n'a rien remporté.

Herman Van Holsbeeck s'est épanché lors de la conférence de presse tenue lundi. Sur la campagne de transfert ratée, sur Ariël Jacobs et sur les jeunes du club. 

A l'avenir, le club pourrait miser sur ses propres espoirs plutôt que sur des joueurs externes au club. Favoriser la passerelle vers l'équipe fanion. Bouba Sare et Romelu Lukaku (photo) seraient les premiers à bénéficier de ce changement. Le jeune attaquant, à peine âgé de 16 ans, a été l'invité surprise lors du test-match retour. Il sera intégré au noyau A la saison prochaine. Sare, actuellement dans l'ombre de Jan Polak et de Lucas Biglia, pourrait profiter du départ d'un de ces deux titulaires pour recevoir sa chance.

D'autres éléments pourraient suivre dans un futur proche. Le Sporting ayant fêté plusieurs titres chez les jeunes. De plus, le centre d'entraînement de Neerpede va connaître bientôt un nouvelle phase d'aménagement. 

Ce changement d'optique provient du fait que la campagne de transfert estivale du club a été catastrophique.  Arnold Kruiswijk, Nemanja RnicMatias Suarez, Dmitri Bulykin et Hernan Losada n'ont jamais été considérés comme des titulaires.   Seul Tom De Sutter, arrivé en janvier, peut être considéré comme une réussite, mais il était déjà une valeur confirmée de notre compétition.

Dans le même temps, Van Holsbeeck a parlé de l'avenir de l'entraîneur Ariël Jacobs. Ce dernier bénéficie du soutien total de la direction et mênera toujours l'équipe fanion la saison prochaine.
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos