L’Olympic recherche des sponsors … fiables !
Olivier Baute
| 3 réaction
L’Olympic recherche des sponsors … fiables !
Photo: © SC

Walfoot donne la parole à ses lecteurs. Jacky G. Delannoy, créateur du site www.royalolylmpic-charleroi.be, nous parle de l'actualité des Dogues.

Avant d’en venir à la rencontre  de coupe de Belgique face à Neerpelt, quelques nouvelles de la situation financière. Sous l’injonction du juge Lebeau du tribunal de commerce de Charleroi, Maître Cornil a été nommé administrateur pour gérer au quotidien l’Olympic et évaluer les différentes solutions, pour éviter la mise en faillite du vieux club carolo.

Faisons simple, il existe selon moi cinq possibilités : le groupe Diamond sports représenté par Harrison, M. Teni Yemira et ses bailleurs de fonds saoudiens et qataris, M. Liesse et son mystérieux investisseur wallon, le groupe Roberto Leone (hommes d’affaires carolos) et … la clef sous le paillasson !

N’étant pas dans les secrets de l’instruction, il m’est impossible de me prononcer dans cette affaire de gros sous. Mon sentiment est que l’on trouvera bien une solution pour permettre à l’Olympic d’évoluer en D3, le prochain championnat. Mais ceci n’engage que moi ! J’ai toujours été un irréductible optimiste et je ne crois pas devoir changer un jour. La rencontre de ce samedi ne se présentait pas sous les meilleurs auspices. Des nouveaux joueurs transférés seuls Gadio et Webster étaient qualifiés. Notre capitaine Stassin toujours blessé et notre gardien Bourdon refusant de jouer, sans avoir reçu la totalité de ses émoluments ! Il ne restait plus comme possibilité, à notre entraîneur que de convoquer les joueurs de l’équipe espoir !

Le match débuta promptement sans round d’observation puisque les deux buts tombèrent dans le premier quart d’heure. Les Dogues ouvrirent la marque par Decrem et Neerpelt égalisa dans les minutes qui suivirent. La rencontre perdit de son intensité et les deux équipes ne purent logiquement se départager. Un Olympic avec les nouveaux joueurs transférés, mais pour la plupart non-qualifiés auraient dû facilement s’imposer ! Mais les jeunes qui composaient le noyau de ce soir n’ont pu élever leur niveau de jeu. Le botté de penalties fut sans histoire, rapidement les Flandriens faisaient 3-0, les carolos revenaient à 3-2 et les locaux clôturaient sur un 4-2.

Mais pour nos gros toutous l’important est ailleurs ; il est tout simplement dans la survie de … notre club.

www.royalolympic-charleroi.be
Jacky G. Delannoy
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos