[Lie] Flemalle a joué pour son coach
Olivier Baute
| 0 réaction
[Lie] Flemalle a joué pour son coach
Photo: © SC

Face à Pierreuse, une équipe citée parmi les favorites de la série, les hommes de Fabrice Pavone ont joué avec leur coeur.

A une carte jaune près, Pierreuse jouait en P2 cette saison. Cette erreur administrative contraint les Liégeois à poursuivre en P3 dans une série ou ils retrouvent Flemalle, club qu'ils affrontaient déjà lors de la saison écoulée.  

Le début de la rencontre entre ces deux formation a été équilibré, le jeu se déroulant surtout dans le milieu du terrain. Après le quart d'heure, Flemalle se créait les premières opportunités. Santoro loupait l'inmanquable tandis qu'Anelli et Villetta manquaient leur face à face avec l'excellent portier de Pierreuse. Contre le cours du jeu, Pierreuse héritait d'une penalty logique.  Toutefois, le tireur liégeois frappait au-dessues de la cage de Verdone qui n'avait encore rien eu à faire jusque là.  A la 30ème, Thonnart décochait un obus des 25 mètres qui frappait la latte. Santoro galvaudait lui une dernière opportunité avant la pause.

Même scenario après la pause avec une équipe de Flemalle dominant son sujet sans parvenir à scorer. Aneli et Santoro loupaient l'occasion de donner l'avantage à leurs couleurs. Alors qu'il venait de monter au jeu en remplacement de Villetta, Disano cédait le ballon à un avant de Pierreuse. Ce dernier frappait aux vingt mètres, sa tentative herutant le poteau avant d'entrer dans le but de Verdone. Sur sa première réelle opportunité, Pierreuse prenait l'avantage à la 65ème minute. 

Sonnés mais pas abattus, les Flemallois repartaient de l'avant. Fabrice Pavone faisait sortir l'excellent Horenbach pour Schoonbroed ainsi que Santoro pour Garcia.  Une frappe de Disano passait de peu à côté. A la 82ème, Schoonbroed arrachait un ballon et le cédait à Anelli qui en profitait pour égaliser méritoirement. Les locaux poussaient à nouveau. Un essai de Garcia était détourné en corner. Sur celui-ci, botté par Anelli, Pirnay délivrait ses couleurs de la tête. A deux minutes du terme, Garcia ratait le 3-1 d'une pointure.

Monsieur Gerits, très bon ce dimanche, sifflait la fin du match à la grande joie du clan flemallois. Fabrice Pavone, marqué par le deuil en cours de journée, tombait dans les bras de ses joueurs qui lui dédiaient ce succès. La rédaction de Walfoot tient à présenter ses condoléances à la famille et au proches de Fabrice Pavone suite au décès de sa grand-mère.
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos