Euro 2012: le top 5
Joao Viriato Nunes
| 0 réaction
Euro 2012: le top 5
Photo: © SC

L'Espagne, évidemment, mais pas seulement

1. Espagne
Les chiffres nous disent que cette équipe nationale est la meilleure de l'histoire du football. Après toutes les critiques faites à l’encontre du groupe de Del Bosque, son double pivot et son faux neuf, l'Espagne a démontré une supériorité écrasante en finale. Le plus étonnant de cette équipe est qu'on a l'impression qu'ils ont décidé de n'accélérer qu'à partir de la prolongation de la demi-finale contre le Portugal, qu'avant ils n'avaient même pas besoin de se donner à 100% pour gagner. Comme lors de leurs victoires précédentes, il est difficile de choisir un seul joueur décisif, en dépit des belles performances d'Iniesta, Casillas et autres Cesc. Cette Espagne continue à fonder sa valeur sur tout son groupe, la plus forte génération qu'on ait jamais vue.

2. Les supporters irlandais
Sachant que leur équipe était la pire des 16 sur le terrain, les supporters irlandais ont décidé d'être les meilleurs en dehors. Des vrais champions du chant, de la fête, de l'ambiance, de la bière. Tout un exemple dans un Euro où trop souvent les matches se sont déroulés devant une audience trop silencieuse.

3. Cesare Prandelli
L'Italie peut être fière de son équipe. Prandelli, tout un gentleman, a osé bousculer les traditions les plus profondes du football italien. En pratiquant un football beaucoup plus offensif que celui qui a fait l'histoire de la nazionale, il a montré une souplesse tactique rare dans ce genre de tournois. Profitant de la base de la Juventus, championne invaincue de Serie A, il a pu compter sur des Pirlo et Buffon impériaux et il a su manager un Balotelli qui a fait un très bon premier grand tournoi de sélections. La lourde défaite en finale n'a pas fait justice au bel Euro des Italiens, qui espèrent reproduire la même qualité de jeu dans deux ans au Brésil.

4. Mats Hummels et João Moutinho
Malheureusement pour eux, la dernière image laissée par ces deux hommes ne fut pas la meilleure et c’est peut-être pour ça qu’ils n'ont pas été choisis par l'UEFA dans l'équipe idéale du tournoi. Moutinho a raté son tir au but alors qu’Hummels s'est fait avoir trop facilement par Cassano lors du premier but de l'Italie en demi-finale. Mais cela ne pourra effacer l'excellent championnat qu'ils ont fait. Le milieu de terrain portugais fut le plus régulier de son équipe, à un niveau excellent dans les cinq matches, pendant que le défenseur allemand a confirmé sa formidable saison avec le Borussia Dortmund.

5. République Tchèque et Grèce
Les deux surprises parmi les huit équipes qualifiées pour les quarts de final, alors qu’ils sont arrivés dans un groupe où le pays hôte, la Pologne, et la puissante Russie étaient favorites. Les Grecs ont montré une âme et une capacité de lutte émouvante alors que les Tchèques, avec une génération beaucoup moins talentueuse que la précédente, ont montré qu’ils peuvent avoir espoir dans un futur proche, avec des joueurs comme Jiráèek, Selassie ou Pilaø.

 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos