Vista local : Cherchons l'erreur
Olivier Baute
| 0 réaction
Vista local : Cherchons l'erreur
Photo: © Photonews

De son petit village brésilien, Bernardo revient sur les performances des équipes européennes durant cette Coupe du Monde. Attention les oreilles!

Angleterre, Italie, Espagne, Bosnie : éliminés. Le Portugal et, peut-être, la Russie sont en ballotage défavorable. Belgique, Suisse, Grèce, France, Hollande : qualifiés. L'Allemagne devrait se qualifier.
Cherchez l'erreur...


Dans un précédent papier, j'avais écris que les équipes qui avaient débuté à Manaus sans bonne préparation auraient un retour de flamme physique. L'Angleterre et l'Italie sont donc bien dehors. C'est le nouveau slogan de l'Amazonie : Ne buvez pas, soyez éliminés !

Les émigrés italiens nous font un grand couplet, souvent une chanson, parfois un album complet sur l'arbitrage du dernier match. La Squadra Azurra n'a pas shooté une (1) fois au but sur tout le match contre l'Uruguay. Elle a unedes  plus mauvaises attaques des 32 équipes présentes au mondial. Ce n'est pas l'arbitre qui marque, n'est-ce pas ? Arbitre ou non, il y a deux façons de ne pas marquer
de buts: ne pas tirer ou tirer systématiquement hors cadre. Impossible de passer sans marquer quelques buts.

Les Italiens d'Italie me paraissent beaucoup plus réalistes et sensés, lucides en un mot. Ils énumèrent des raisons valables : manque de préparation physique, faiblesse tactique, tensions internes, équipes remaniées, vieux briscards, ... lesquels mettent en cause la jeune dorée et, notamment, Balotelli. Qui répond avec dignité, mais hors du terrain.

Une phrase de Prandelli m'a interpellé : "nous ne formons plus de joueurs rapides". Cela me paraît exact. Fut un temps où les italiens avaient d'excellents sprinters en athlétisme, cela paraît aussi fini. Quand les championnats sont trop faciles, parce qu'il n'y a pas assez de matchs, parce que les matchs ne valent qu'un point et demi ou encore parce qu'il y a trop de matchs arrangés, la qualité des équipes et des joueurs diminuent... Même si on préfère le Chianti à la Jupiler, le constat est le même.

Mais, en comparant avec l'Angleterre, qui a révélé une équipe d'avenir avec des joueurs très vifs et rapides, une autre raison m'est apparue : le choix des étrangers extracommunautaires. Les joueurs extracommunautaires doivent avoir un passeport sportif bien fourni pour recevoir un permis de travail en Angleterre et prouver ainsi qu'ils ne prennent pas la place d'un jeune, parce qu'un jeune ne peut prétendre à la même expérience ou au même palmarès qu'un joueur qui a été 20 fois international ou a gagné une Coupe d'Europe.

Ce n'est pas le cas en Italie - question de quota (ni en Belgique, question de valeur de contrat). Avec quelle conséquence ? Avec la conséquence que le jeune qui veut prendre pied dans une équipe de première league anglaise doit être meilleur que le meilleur des étrangers. C'est très dur, mais quand il y arrive, c'est qu'il est vraiment bon. Ce n'est pas vraiment le cas en Italie (et encore moins en Belgique).

Ce que je ne comprends pas et n'explique que par l'arrogance ou l'orgueil, c'est pourquoi les Italiens ne sont pas aperçus de l'accélération du jeu et du mouvement. Les Espagnols viennent de le découvrir tardivement avec l'Atletico Madrid. Je ne suis pas certain que les belges en soient conscients, car je viens encore de lire que la preuve que Guy Luzon n'avait pas de tactique était que tout devait aller très vite dans son équipe. Je vais être attentif à cette question de la formation en Italie.

Tous les supporters de l'Italie ont une idée pour améliorer cette équipe. La mienne aurait été simple : Pirlo derrière dans un rôle proche de Zokora et de la culture italienne, Thiago Motta avec Verratti au milieu. Et devant ? Immobile, parce qu'il faut faire confiance aux Allemands. Mais si cette équipe ne retrouve pas de la vitesse, elle restera dans le subtop européen, je le crains.

J'avais également écrit que le Costa Rica pouvait casser la baraque. C'est fait. J'avais enfin raconté l'histoire de ce même Costa Rica privé en fin de match de ses avants et qui encaisse deux buts et l'élimination, Monsieur Sabri Lamouchi - sans expérience - ne lit pas Walfoot ou ne regarde pas les matchs : hier , il retire en fin de match Didier Drogba et Gervinho. Il sera éliminé. Comble de la coïncidence : c'est le médian remplaçant du centre-avant qui commet le pénalty fatal ... Cherchez l'erreur...

Les journaux et les commentateurs écrivent tout et son contraire sur la Belgique. Je sursaute souvent. J'ai retenu quelques phrases qui m'ont impressionné :

Un supporter d'Anderlcht, voulant défendre Lukaku (qui, pour rappel, appartient à Chelsea et jouait à Everton) : "Origi : bof, bof. A part son goal ? Quel personnel ! Je n'aime pas ce joueur-là. On sentait bien qu'il voulait marquer son goal à tout prix dès qu'il est monté sur le terrain. Cela me dérange. Lukaku, au moins, il défend". Cherchez l'erreur... Peut-être que c'est son métier et son rôle de marquer des goals ?

Eden Hazard : " Je suis fatigué, je dois maintenant me reposer". Il a marché lors des matchs d'entrainements et a joué quelques minutes lors des deux matchs. Cherchez l'erreur. Ou alors, il est malade. J'écris cela sérieusement et cela me tracasse.

Vincent Kompany : "Je ne suis pas partisan de modifier l'équipe (pour le match contre la Corée du Sud). Nous devons continuer en équipe." Cherchez l'erreur... La capitaine reconnaît que tout n'est pas au point. Ce n'est pas une erreur. Wilmots va changer l'équipe... Cherchez l'erreur (voir monsieur Sabri Lamouchi).

Monsieur Philippe Collin "Les Russes ont couru une moyenne de plus de 11 kilomètres. C'est la preuve que c'était un bon match." Cherchez l'erreur... ou peut- être est-cela raison pour laquelle ils nous ont dominés et se sont montrés dangereux.

Une grande soirée foot aujourd'hui... en espérant toujours autant de buts.

Merci de nous lire !

Bernardo

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos