Seraing domine le Lierse et obtient un match référence

Seraing s'impose facilement au Lierse

Seraing domine le Lierse et obtient un match référence
Photo: © SC

En football, tout va parfois très vite. Au fond du trou il y a encore quelques semaines, Seraing a relevé la tête et s'est facilement imposé sur le terrain du Lierse. Un match référence pour Alex Czerniatynski et ses hommes.

Par Florian Holsbeek, à Lierre

Pour cette rencontre avancée de la 9ème journée de championnat, Alex Czerniatynski doit se passer de Popoola, blessé, qui est remplacé par Ludovic Ferron.

Le début de rencontre n’est pas très emballant, Seraing n’ayant aucun intérêt à mettre du rythme dans cette rencontre. Les hommes d’Eric Van Meir tentent leur chance par Manuel Benseon, qui sort un petit numéro sur la droite, avant de frapper au premier poteau : Mfa est attentif (14’). C’est ensuite Preseaux qui sauve les meubles devant un Perreira un peu lymphatique (17’). C’est un peu près tout pour les Lierrois, Seraing va alors entrer dans le match.

Seraing prend confiance

Une première tête de Nsor, sur un centre de Bonemme, avant le but des Métallos. Theo Pierrot est le seul qui y croit après un long ballon de Bonemme, il profite des largesses laissées par Buysens et ouvre le score du bout du pied droit (31’, 0-1). Le Lierse prend un gros coup sur la tête avec ce but et la mi-temps arrive sous les sifflets du public local.

Un début de seconde période tonitruant pour les Métallos

Les hommes de Czernia vont enfoncer le clou dès la sortie des vestiaires. Sortie de Senakuku, son centre est dévié et arrive sur la tête d'Udol, qui marque de la tête (46’, 0-2).

S’en suit alors deux minutes de folie. Preseaux se rend coupable d’une faute légère sur Perreira, l’arbitre siffle penalty. Velikonja s’élance, mais Mfa le dévie (53’), s’en suit alors un gros cafouillage devant la ligne, dont le gardien des Métallos sort vainqueur.

Et deux minutes plus tard, Senakuku prend encore Buysens de vitesse, dribble le gardien lierrois et signe le troisième but (55’, 0-3). La rencontre est pliée. Une dernière grosse occasion pour Cascio, qui se présente seul face au gardien, qui a le dernier mot. Senakuku suit bien mais son tir est contré. Le Lierse va réduire la marque par Tahiri sur Penalty dans l'indifférence générale (87', 1-3). A la dernière seconde, c'est un dernier but sur penalty de Elgenawy qui vient semer le doute (2-3).

Belle victoire pour les Métallos, face à des Lierrois individualistes. Voici les hommes de Czernia à la sixième place, avant 10 jours de repos bien mérités, mais surtout avant un déplacement à Eupen qui vaudra le coup d'oeil.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus de news

Plus de news