Seraing fait le boulot et c'est tout
Julien Denoël depuis Seraing
| 0 réaction

Seraing remporte son match couperet face à Lommel

Seraing fait le boulot et c'est tout
Photo: © SC

Ce soir, Seraing accueillait Lommel United avec la ferme intention d’intégrer, enfin, le top 8 salvateur de Proximus League. Avec seulement deux points de retard, l’occasion était belle pour les Sérésiens de sauter leur opposant du jour.

Par Julien Denoël, à Seraing

En démarrant la rencontre, pour le RFC Sérésien, la donne était simple : une victoire et c’était le top 8 ; une défaite et c’était le risque de voir les concurrents creuser l’écart.

On pensait que les locaux joueraient l’offensive, étant devant leur public et avec une carotte plus qu’importante. Hélas, la déception était vite au rendez-vous. Si Gaethofs lançait les débats pour Lommel avec une frappe trop enlevée dès la 3ème et une réponse de Bamba dans la minute qui suivante avec, lui aussi, une frappe non-cadrée mais qui aurait plu aux rugbymen, le reste était bien pauvre de part et d’autre. A la 7e, Cascio débordait sur son flanc droit mais son centre à ras de sol était repoussé par la défense. Ensuite ? Plus rien jusqu’à la 37e et une tête de Preseaux captée facilement par Lucas Pirard, le portier limbourgeois.

la délivrance venait des pieds de Vion après un beau débordement de Bamba. Un but qui rappelait un peu celui de Michy Batshuayi avec les Diables.

En seconde période, Seraing troquait son 4-5-1 (ou 4-3-3, c’est selon) endormant pour une 4-4-2 plus percutant. Senakuku prenait place devant aux côtés de Vion et ça fonctionnait mieux. Les deux hommes manquaient l’ouverture du score à la 47e puis à la 50e. Un quart plus tard, c’est Cascio qui se retrouvait seul face à Pirard depuis le côté droit mais son envoi était bien repoussé. Finalement, la délivrance venait des pieds de Vion après un beau débordement de Bamba (1-0, 70e). Un but qui rappelait un peu celui de Michy Batshuayi avec les Diables.

Derrière, Lommel poussait mais ne parvenait pas à trouver la faille. On y a cru à la 90e quand la défense sérésienne manqua de peu l’auto-but. La fin de match semblait interminable et Pirard montait même sur un dernier coup franc mais cela ne changea rien au score final. Une victoire importante pour les Liégeois qui intègre le si important top 8.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos