Maxime Mignon : "Bojovic, c'est mon porte-bonheur"
Julien Denoël
| 0 réaction
Maxime Mignon : "Bojovic, c'est mon porte-bonheur"
Photo: © photonews

Encore une fois, Maxime Mignon a montré qu’il avait du talent et qu’il pouvait faire gagner des points à son équipe. Hier soir, le Liégeois a, encore, arrêté un pénalty.

A la 50e, on se dit que Seraing va encore tout gâcher. Le score affiche 2-1 mais Preseaux voit rouge et l’arbitre indique le point de pénalty. A 10 et à 2-2, la tâche sérésienne aurait été rendue très compliqué. Mais c’était sans compter sur Maxime Mignon.

« Je me suis dit que j’étais obligé de l’arrêter sinon ça allait être difficile », affirme le portier. Et pour y arriver, il a été conseillé : « Bojovic m’a dit qu’il allait tirer à ma gauche. Il l’avait connu à Roulers. Moi, à la base, je voulais plonger à droite mais au dernier moment, j’ai suivi son idée. » Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le défenseur aide son gardien. « Contre l’Antwerp aussi c’est lui qui m’avait dit où plonger. Bojo, c’est un peu mon porte-bonheur », rigolait Mignon.

je ne peux pas me retrouver à nouveau sur le banc - Maxime Mignon

Cet arrêt a en tout cas permis à Seraing de gagner en confiance pour aller chercher une victoire importante. « On est délivré d’avoir enfin gagné à domicile », glisse le gardien. « On n’a rien lâché, on s’est battu. »

Cet arrêt devrait permettre aussi à Mignon de marquer des points auprès de José Jeunechamps. « Je dois confirmer ma place avec l’entraineur. Je travaille pour en tout cas. Après mon début de saison et maintenant, je ne peux pas me retrouver à nouveau sur le banc. »

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos