L'équipe type de Walfoot des huitièmes de finale

Hermès Van Damme
| 0 réaction
L'équipe type de Walfoot des huitièmes de finale
Photo: © photonews

Après chaque journée de cet Euro 2016, la rédaction de Walfoot vous concocte son équipe type. Pour ces huitièmes de finale, nous alignons une équipe à l'accent évidemment belge et optons pour un 4-2-3-1.

Gardien

Lukasz Fabianski

Le portier Polonais était initialement numéro 2 en sélection derrière Wojciech Szczęsny. Toutefois, le portier de l'AS Rome s'est blessé et c'est Lukasz qui a pris place dans les buts. Déjà bon contre l'Allemagne et l'Ukrane, il a nouveau sauvé les siens à de nombreuses reprises face à la Suisse.

Défense:

Joshua Kimmich

Défenseur central de formation, le petit Joshua, vingt ans à peine, commence à prendre du gallon sur la droite de la défense allemande. Et passer après Lahm, ce n'est pas une mince affaire (Höwedes peut en témoigner, lui qui était titulaire en début d'Euro). Pourtant, le jeune Bavarois monte en puissance au fil des matches, comme toute son équipe.

Giorgio Chiellini

Giorgio est tout simplement infranchissable. Le défenseur de la Juve a d'abord martyrisé Morata avant de s'occuper d'Aduriz. En plus, il se permet d'aller ouvrir le score alors que son équipe ne parvenait pas à marquer malgré une grosse pression. The Godfather.

Jerome Boateng

Tout comme le trio de défense italien, Boateng et Hummels forment un sacré duo. Et dire qu'ils vont évoluer ensemble la saison prochaine au Bayern... Boateng a encore été impérial face à la Slovaquie en huitième de finale. Il n'a laissé que des miettes aux attaquants slovaques et encore...

Jan Vertonghen

Face aux Hongrois, Jan Vertonghen a été tout bonnement impressionnant. Défensivement, il a complètement éteint Dzsudzsák, un des meilleurs Hongrois, qui n'a pas vraiment réussi à se montrer dangereux. Offensivement, Jan a offert quelques bons centres.

Milieux défensifs

Radja Nainggolan

Le Ninja a augmenté son niveau de jeu face à la Hongrie, comme tous les Belges. Et à ce niveau, on n'est pas prêt de revoir Dembélé... Il était partout. En défense pour gratter des ballons et offensivement il offrait des solutions. Il a parachevé sa prestation en offrant un caviar à Yannick Carrasco.

Axel Witsel

En sentinelle devant la défense, Axel est impeccable depuis le début de ce tournoi. Lorsqu'il a un tel Radja à côté de lui, il est plus libéré et se permet parfois des incursions offensives. Mais qu'est-ce qu'il récupère comme ballons... On veut le voir à ce niveau contre les Gallois.

Milieux offensifs

Julian Draxler

Titulaire lors des deux premiers matches de l'Euro, le joueur de Wolfsburg n'a pas vraiment convaincu. Laissé au repos pour le troisième match, il est revenu en toute grande forme face à la Slovaquie. Julian a donné le tournis à toute la défense slovaque et ponctué sa prestation d'une superbe reprise de volée dans la lucarne.

Eden Hazard

Faut-il encore rappeler la prestation qu'a sorti Eden dimanche soir ? Oui. Le Brainois a été étincelant. On avait l'impression qu'il y avait un spot allumé sur lui tout au long de la rencontre et qu'il était l'acteur principal d'une pièce de théâtre. Et c'était un peu ça. Avec un but, une passe décisive et une activité constante, Eden a joué son meilleur match avec les Diables Rouges.

Antoine Griezmann

Le joueur de l'Atlético Madrid a réussi une grande saison en Espagne, mais on attendait plus de lui depuis le début de cet Euro. Finalement, il est sorti de sa boîte au bon moment en inscrivant un doublé contre l'Irlande et en envoyant son équipe en quart de finale. Le Grizou est lancé.

Attaquant

Graziano Pellè

L'attaquant italien a encore épaté contre l'Espagne. Pourtant, il avait des sacrés clients sur le dos avec Ramos et Piqué. Mais finalement, il s'en est très bien sorti se montrant souvent disponible et en réalisant de belles déviations. L'une d'elles aurait du être décisive mais Eder a manqué son face à face. Il marqué le but qui a scellé la victoire de l'Italie en fin de match (2-0).

Voici donc notre équipe-type au complet:

Fabianski - Kimmich, Chiellini, Boateng, Vertonghen - Witsel, Nainggolan - Draxler, Hazard, Griezmann - Pellè

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos