Jankovic a vu du négatif mais aussi du positif : "Revenus dans une fatigue extrême"
Jordan Horwood
Jordan Horwood depuis Sclessin
| 0 réaction
Jankovic a vu du négatif mais aussi du positif : "Revenus dans une fatigue extrême"

L'entraîneur avait bien fait travailler ses troupes durant la semaine pour les punir de leur non-prestation à Mouscron. Le Serbe a vu ce qu'il voulait voir dans le chef de ses joueurs.

Il faut le reconnaître, même si la mentalité n'est pas encore ce qu'elle doit être, les joueurs du Standard n'ont pas la chance de leur côté. Les Rouches ont eu plus d'occasions et ont payé cash les quelques erreurs à l'arrière. Fiore a notamment trouvé la latte avant le 0-1. "Ce n'est pas la première fois que le scénario catastrophe se produit alors que le match est équilibré. Mais nous n'étions pas bien en première période", déclarait l'entraîneur.

Encore un scénario catastrophe alors que c'était équilibré

"Nous étions trop crispés. On n'osait pas donner certains ballons dans les intervalles alors que c'était assez ouvert. Il y a eu trop de déchet, même en défense. Cela s'explique par un manque de confiance évident mais aussi de lucidité et de fraîcheur, face à une équipe ostendaise bien rôdée. En seconde mi-temps, on a plus joué sur notre générosité que sur la qualité. En général je ne suis donc pas satisfait."

"Mais on a tout de même su revenir au score dans un état de fatigue extrême. C'est un point positif. Ils ont terminé à l'agonie. Je n'ai pratiquement pas voulu changer mon onze de base car je n'aurais pas su voir comment les joueurs alignés à Mouscron allaient réagir aux sanctions. Je voulais corriger ce match dans des conditions extrêmes."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos