L'émouvant témoignage de Marc Bartra : "Ce furent les 15 minutes les plus longues de toute ma vie"
Simon Hamoir
Simon Hamoir
| 0 réaction

Marc Bartra raconte comment il a vécu l'explosion du bus du Borussia Dortmund

L'émouvant témoignage de Marc Bartra : "Ce furent les 15 minutes les plus longues de toute ma vie"
Photo: © photonews

Touché dans l'explosion qui a touché le bus du Borussia Dortmund mardi soir, Marc Bartra s'est exprimé longuement sur l'épreuve qu'il a dû traverser.

Mardi soir, le défenseur du Borussia Dortmund Marc Bartra était physiquement touché dans l'explosion qui visait le bus des joueurs de son équipe. L'Espagnol s'en est sorti avec des éclats de vitre qui ont provoqué une fracture du poignet. Il a ensuite été évacué à l'hôpital pour y être opéré.

Ce vendredi, il a décidé de s'exprimer sur son compte Instagram. "Aujourd’hui, à l’hôpital, j’ai reçu la visite qui me fait le plus plaisir. Ma femme et ma fille sont tout pour moi, la raison pour laquelle je me bats tous les jours pour franchir les obstacles et cette expérience a été la pire de ma vie, une expérience que je ne souhaite à personne. La douleur, la panique et le fait de ne pas savoir ce qui se passait, ni combien de temps ça allait durer... Ce furent les 15 minutes les plus longues de toute ma vie."

"Je veux vous dire que je crois que le choc de ces derniers jours se dissipe peu à peu, d’autant que revient l’envie de vivre, de lutter, de travailler, de rire, de pleurer, de sentir, de vouloir, de créer, de jouer, de m’entraîner, de continuer à profiter de mes proches, des gens que j’aime, de mes partenaires, de ma passion, de défendre, de renifler le gazon, comme je le fais à chaque fois que le match commence pour me motiver."

"J’ai envie de voir les tribunes remplies de personnes qui aiment notre métier, des gens biens qui veulent simplement que nous leur procurions des émotions pour oublier tout ce qui se passe dans le monde, surtout le monde dans lequel nous vivons, qui est toujours plus fou. La seule chose que je demande, la seule, c’est que nous vivions tous en paix et laissions les guerres derrière nous."

"Ces derniers jours, quand je regarde mon poignet, enflé et blessé, savez-vous ce que je ressens ? De la fierté. Je le regarde avec fierté en pensant que le mal que certains ont voulu faire mardi n’a pas fait plus de dégâts que ça. Grâce aux docteurs, infirmières, physiothérapeutes et personnes qui m’aident à récupérer et font que mon poignet se remettra parfaitement."

"Aux milliers de personnes, aux médias, aux organisations de tous types, au BVB et à mes partenaires, qui m’ont fait parvenir leurs marques de soutien et d’affection, je dis merci. Tous ces messages, même le plus petit, m’ont donné des forces incroyables pour continuer à avancer. J’avais besoin d’écrire et de me confier et ainsi tout évacuer pour ne plus y penser et revenir à 100% le plus vite possible."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos