Georges Heylens : "Ce match est surtout l'occasion de construire un groupe"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Georges Heylens : "Ce match est surtout l'occasion de construire un groupe"

Nous avons contacté Georges Heylens, légendaire joueur du Sporting d'Anderlecht et Diable Rouge émérite, pour évoquer la rencontre de ce soir et ce qu'elle peut apporter à la Belgique...

Georges Heylens, 67 fois Diable Rouge, est évidemment toujours un supporter de notre équipe nationale et sera ce soir au Stade Roi Baudouin pour assister à un match qui ne fait pas recette (on s'attend à un stade à moitié rempli). "Je pense que dans ce genre de matchs, il faut construire pour l'avenir, voir quels sont les joueurs capables d'intégrer le groupe sur le long terme", analyse-t-il pour nous. "Il y a une trentaine de joueurs ayant la capacité de briller au niveau mondial, ce genre de matchs est donc important". 

Impressionné par le jeune Hazard

Car si le Mondial 2018 est un objectif primordial, pour l'ancien joueur d'Anderlecht, il faut voir plus loin : "C'est important de travailler à quelque chose qui tienne la route pendant des années. Il y a la qualité pour y arriver", estime Heylens. "Et de travailler à construire un groupe. C'est capital en équipe nationale. Le noyau doit rester un ensemble soudé, motivé", ajoute l'ex-international, qui a participé au Mondial 1970. 

Heylens porte un Diable en particulier dans son coeur : Eden Hazard, qu'il a vu débuter à Lille. "J'ai entraîné le LOSC de 1984 à 1989, mais j'ai ensuite suivi le club et j'ai vu parmi les jeunes ce grand talent qu'était Eden Hazard. Il m'a directement séduit par ses qualités footballistiques et par sa volonté d'atteindre les sommets", se rappelle-t-il. "Il a du caractère. C'est un garçon qui m'a beaucoup marqué". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos