Marc Grosjean explique son départ de l'Union: "Les nouveaux investisseurs voulaient que je sois la pierre angulaire du nouveau projet"
Hermès Van Damme
| 1 réaction

Marc Grosjean explique son départ de l'Union

Marc Grosjean explique son départ de l'Union: "Les nouveaux investisseurs voulaient que je sois la pierre angulaire du nouveau projet"

Alors qu'il possédait encore un an de contrat, Marc Grosjean et l'Union Saint-Gilloise ont décidé de mettre fin à leur collaboration. Nous avons contacté le coach liégeois pour en savoir plus sur cette séparation.

Très occupé mardi suite à son départ de l'Union, Marc Grosjean n'était pas disponible avant ce mercredi matin pour nous répondre. "Comme indiqué dans le communiqué que nous avons fait avec Jean-Marie Philipps, le président et moi-même, je ne m'inscris pas dans la nouvelle politique sportive du club" explique-t-il à Walfoot.be. 

"Elle ne correspond pas à ce que j'ai envie de faire, à mes valeurs, à ma manière de travailler" précise-t-il. Mais quelle est cette nouvelle politique ? "Ah ça, c'est à eux que vous devez le demander" rétorque-t-il. 

Mais Grosjean donne quelques indices. "La situation du club devrait changer dans les jours qui suivent. Les nouveaux investisseurs s'inquiétaient quand il y avait des rumeurs m'annonçant ailleurs car ils voulaient que je sois la pierre angulaire du nouveau projet. Et puis quand on a discuté ensemble..."

"Je suis comme je suis, j'ai ma personnalité, j'ai ma manière de travailler, j'ai mon sens des valeurs et apparemment ça ne correspond pas à ce qu'ils recherchaient. Mais le projet, la philosophie, la méthodologie de travail ne correspondaient pas non plus à mes attentes" a-t-il conclu. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Walfoot.be

Plus de 7820 fans de football se sont déjà inscrits!

Avec la newsletter de Walfoot, vous recevez quotidiennement toutes les dernières news foot concernant vos équipes, compétitions et joueurs favoris, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news