"Bakkali a des capacités, mais il n'est encore nulle part"
Hermès Van Damme
| 0 réaction

Zetterberg sur le manque d'un numéro 10 et de leaders à Anderlecht

"Bakkali a des capacités, mais il n'est encore nulle part"
Photo: © photonews

Zakaria Bakkali monte en puissance même si contre Lokeren, il n'était pas dans son assiette. Pär Zetterberg en attend plus du numéro 99 d'Anderlecht.

Comme tous les supporters, Pär Zetterberg a remarqué le manque de créativité dans le jeu des Mauves. "Sur le terrain, je n’ai pas vu de numéro 10. Ça manque. Aucun joueur ne prend des risques dans son jeu. Contre une défense renforcée de Lokeren, tu as be‐ soin d’un gars qui trouve les espaces entre les lignes. Anderlecht doit avoir un joueur pareil pour déstabiliser son adversaire" explique-t-il dans les colonnes de Het Laatste Nieuws. 

Il manque ce joueur capable de faire la différence en une action. "Oui, c’est ça qui manque. Quand on regarde dans le rétro, il y a une vraie tradition de numéros 10. Scifo, Degryse, Hassan, Boussoufa, il y a toujours eu un grand meneur de jeu pour faire la différence et changer le scénario d’un match."

Un rôle que doit endosser Zakaria Bakkali. "Bakkali a des capacités, mais il n'est encore nulle part, car il est jeune. Il a beaucoup à apprendre. Il doit évoluer à cette position. Avec ses qualités techniques et sa vitesse, il peut faire mal. Il doit toutefois sentir quand dribbler et quand passer."

Pas de leaders

L'ancien meneur de jeu voit aussi un manque de leader et de leadership dans le Sporting actuel. "Il n’est pas possible de comparer les époques. Je veux tout de même pointer qu’avant, il n’y avait presque que des leaders dans le vestiaire. Et c’est plus facile de sortir de la crise quand plusieurs joueurs tirent les autres." Ce qui n'est pas vraiment le cas pour le moment... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos